Economie

Un exemple d’insertion par l’économie

Un kiosque à vocation économique sur un délaissé du réseau routier départemental

Témoignages.re / 25 novembre 2014

Ce lundi 24 novembre, a été inauguré le premier kiosque à vocation économique sur un « délaissé » de la RD49, en présence de la Présidente du Conseil Général et Emmanuel HOARAU, Conseiller Général. Premiers propriétaires de bâtiments et de terrains de l’île, la Collectivité départementale œuvre depuis plusieurs mois à la « construction de La Réunion de demain » à travers des actions permettant l’insertion par l’économie.

JPEG - 59.5 ko
Photo : Bruno BAMBA (CG)

Après avoir mis à la disposition des agriculteurs des Espaces Naturels Sensibles pour dynamiser leurs productions, céder via un bail emphytéotique de 49 ans à la Mairie du Tampon le site de l’ex APECA pour en faire une zone d’activités et développer les Hauts de l’île, le Conseil Général a décidé d’aménager ses délaissés de Routes Départementales, pour les proposer aux Réunionnais désireux de créer leur activité et des emplois.

Entièrement financés par la Collectivité, construits et aménagés par la SPLAR, et situés en bord de routes, les kiosques d’une surface de 20 m² intérieure comportent une zone de vente, un sanitaire accessible aux handicapées et un local de rangement pour petits matériels.

Suite à un appel à projet, ce premier kiosque a été obtenu par Nicole JOUNIA. Cet espace lui permet de sortir de la spirale du RSA, de créer un espace de vente d’objets artisanaux et de produits locaux et d’organiser des ateliers de cuisine avec animations musicales. A terme, Mme JOUNIA pense créer un autre emploi que le sien. En complément, une plate-forme spécialement aménagée, permettra à M. DESRUISSEAUX, agriculteur de la zone, de vendre des fruits et légumes.

« C’est une excellente valorisation des savoir faire locaux et ce kiosque créera de l’animation dans le quartier. Une dizaine d’emplacements a été identifiée et sera mise, à travers un appel à projet public, à la disposition des Réunionnais. La Réunion, est plongée dans une crise sociale et économique depuis plusieurs années. Face à ce constat, il est essentiel d’explorer de nouvelles voies de développement. C’est la volonté du Conseil Général car c’est ainsi que se bâtira, réellement, La Réunion de demain, plus juste et plus équilibrée » a souligné la Présidente du Conseil Général.


Kanalreunion.com