Economie

Un prêt à taux zéro pour les créateurs d’entreprise

Nouvelle convention NACRE

Témoignages.re / 28 mai 2013

Destiné aux porteurs de projet à la recherche d’un emploi ou relevant d’un minimum social, le dispositif NACRE fêtera cette année ses 4 ans d’existence à La Réunion. Hier à la Préfecture, un nouveau protocole a été signé pour améliorer ce dispositif qui a permis à 727 Réunionnais de lancer leur entreprise.


Mis en place au 2ème semestre 2009, le dispositif NACRE (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise) est co-piloté par la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE) et la Caisse des Dépôts.

Il permet aux porteurs de projet demandeurs d’emploi ou bénéficiaires des minima sociaux de bénéficier d’un prêt NACRE à taux zéro, destiné, notamment, à faire effet levier auprès des banques.

Un des points forts du dispositif NACRE est la possibilité d’obtenir un prêt à taux zéro qui favorisera l’obtention d’un prêt complémentaire auprès des organismes bancaires, banques ou micro-crédit solidaire. La bancarisation du projet contribue à sa pérennité.

Le prêt NACRE à taux zéro est accordé à partir de ressources mises à disposition par la Caisse des Dépôts. Le montant de ce prêt peut aller jusqu’à 10.000 euros. Il est remboursable dans un délai maximum de cinq ans.

A La Réunion, 66,8% des dossiers présentés ont obtenu un accord NACRE.

Prêt personnel qui vient renforcer les quasi-fonds propres, le prêt NACRE à taux zéro est obligatoirement couplé à l’obtention d’un prêt bancaire ou solidaire (micro-crédit) complémentaire. Le prêt bancaire complémentaire doit être d’un montant au moins égal à celui du prêt NACRE.

Depuis 2009, 727 prêts NACRE ont été accordés pour un montant moyen de 5.557 euros. En complément, les banques et organismes de prêts assimilés complémentaires ont accordé 675 prêts pour un montant moyen de 12.861 euros. Un euro de prêt NACRE a permis de lever plus de 2,31 euros de prêts complémentaires.

Compte tenu du plus faible niveau des plans de financement des entreprises créées à La Réunion (soit un montant moyen de 29.711 euros contre 71.645 euros au niveau national), l’effet levier entre le prêt NACRE et le prêt complémentaire est moins important qu’au niveau national (coefficient de 6,44). Le prêt NACRE représente à La Réunion 19,15% du plan de financement global de l’entreprise contre 8% au niveau national.

Au total, à La Réunion, ce sont plus de 13,1 millions d’euros (prêts NACRE et prêts complémentaires) qui ont été accordés depuis 2009 aux 652 entreprises créées dans le cadre de ce dispositif. 24,7 millions d’euros (montant total des plans de financement) ont ainsi été injectés dans l’économie réunionnaise depuis le début du dispositif.

Deux semaines au lieu d’un mois

En 2013, les partenaires et acteurs de NACRE ont souhaité améliorer la dynamique de réseau et faciliter plus encore l’intervention du secteur bancaire.

Les années précédentes, malgré la présence des représentants des banques aux comités de prêts des organismes d’accompagnement, la diversité des outils, des types de dossiers, des critères d’analyse d’un « bon dossier » a parfois ralenti et même bloqué certains projets. C’est pourquoi les partenaires, opérateurs d’accompagnement et banques, ont souhaité améliorer leurs outils de communication et les uniformiser au moins en partie.

Parallèlement, les banques volontaires proposent aux porteurs de projet NACRE des services à des conditions privilégiées dans le cadre d’un protocole spécifique à chaque banque. Cette avancée par rapport au protocole précédent permet d’aller au-delà des conditions de partenariat communes à tous pour les banques qui ont souhaité offrir plus de soutien aux projets d’entreprise de La Réunion.

Ce qui change

Le nouveau partenariat signé hier à la préfecture présente plusieurs avancées :

- un Protocole annualisé qui sera donc renouvelé en 2014. L’objectif est ici de renforcer la dynamique du réseau en favorisant les échanges et mises à jour des partenariats chaque année ;

- un délai de 15 jours ouvrés maximums pour le traitement des dossiers (réputés complets) de demande de prêts bancaires complémentaires au prêt NACRE. Auparavant, ce délai était d’un mois et cela pouvait fortement impacter les délais administratifs dépendant des avis sur les prêts. Cette avancée en termes de délai répond à une forte demande des créateurs/repreneurs d’entreprises relayée par les opérateurs d’accompagnement NACRE ;

- une harmonisation des outils d’analyse et de liaison entre les opérateurs NACRE qui accompagnent les créateurs/repreneurs d’entreprise et les référents NACRE au sein des établissements bancaires de La Réunion.
Les principaux partenaires

Les pilotes du dispositif dans le cadre de la convention nationale sont : la Caisse des Dépôts et la DIECCTE Réunion.

Les banques de La Réunion sont les partenaires incontournables de NACRE : Banque de La Réunion ; Banque française commerciale de l’océan Indien (BFCOI) ; BNP Paribas Réunion ; BRED – Banque populaire (BRED BP) ; Caisse d’Épargne et de Prévoyance Provence-Alpes-Corse (CEPAC)/Créa-Sol ; Caisse régionale de Crédit agricole mutuel de La Réunion (CRCAMR).


Kanalreunion.com