Economie

Une bonne piste contre le chômage

Services à la personne :

Sanjiv Dinama / 17 novembre 2009

L’Insee a publié des statistiques sur le secteur des services à la personne à La Réunion. En 2006, près de 12.000 personnes travaillaient dans ce secteur sur notre île, mais selon l’Insee, à l’horizon 2020, ce seront entre 9.000 et 25.000 ménages (selon les hypothèses) de plus qui auront recours aux services à la personne. La piste des services à la personne est aujourd’hui confirmée par l’Insee.

Selon les statistiques de l’INSEE, en 2006, près de 12.000 personnes travaillaient dans ce secteur des services à la personne sur notre île. Cela représente 6% de l’ensemble des salariés.

Le secteur propose aujourd’hui 21 services

Le secteur propose 21 services, allant du ménage au jardinage, du soutien scolaire à la garde d’enfant en passant par l’aide aux personnes âgées ou handicapées.
L’Insee a réalisé plusieurs hypothèses d’évolution du secteur à La Réunion.
D’ici à 2020, sous les hypothèses démographiques les plus probables, et sous l’hypothèse d’une stabilité des comportements de recours aux services à la personne, plus de 24.000 ménages réunionnais pourraient utiliser ces services. Ceci représenterait 9.000 ménages de plus qu’en 2006, soit une augmentation de 60%.
En raison du vieillissement de la population réunionnaise, les ménages utilisateurs âgés de plus de 60 ans seraient 4.800 de plus en 2020, dont 2.700 ménages de plus de 70 ans. Ces ménages représenteraient 37% des ménages utilisateurs, contre 28% en 2006.
Sous l’hypothèse, haute cette fois, d’augmentation du taux de recours annuel au même rythme qu’entre 2005 et 2007 (3,9% par an en moyenne), ceux sont près de 40.000 ménages qui auraient recours aux services à la personne en 2020, soit une augmentation de près de 25.000 ménages par rapport à 2006.

Un fort potentiel de création d’emplois

Rappelons que dans les propositions du PCR, deux grands gisements d’emplois ont été identifiés et peuvent aboutir à la création de services publics : l’environnement et l’aide à la personne.
Dans le secteur de l’aide à la personne (personnes âgées, personnes handicapées et aide à la petite enfance), l’augmentation de la population, son vieillissement et l’émergence de besoins sociaux liés à l’urbanisation accrue vont créer des besoins en personnel importants. La PCR avait indiqué que 60.000 emplois étaient possibles dans ces deux secteurs. Cette piste est aujourd’hui confirmée par cette étude de l’Insee.

Pour faire face à l’augmentation du chômage, nous devons mettre l’accent sur ces deux secteurs, l’environnement et l’aide à la personne.

Sanjiv Dinama


Kanalreunion.com