Economie

Vers une nouvelle augmentation des marges des pétroliers ?

Alors que le prix hors taxe est 50% plus cher qu’en France

Sanjiv Dinama / 10 juin 2010

Suite à l’annonce d’augmenter les prix des carburants à La Réunion, il est nécessaire d’apporter toutes les informations aux Réunionnais. Il ne suffit pas de s’arrêter à une simple comparaison des prix des carburants entre la France continentale et La Réunion. Il est nécessaire de rappeler que les taxes sont largement inférieures à La Réunion. Par conséquent, le prix hors taxe est supérieur à La Réunion comparé à celui pratiqué en France. Puisqu’à La Réunion, le prix hors taxe des carburants, c’est-à-dire la somme versée directement aux pétroliers, est beaucoup plus importante qu’en France, les marges des compagnies pétrolières sont donc logiquement plus élevées. Il n’y a pas une année où les pétroliers n’ont pas réalisé des profits colossaux à La Réunion.

En effet, il ne suffit pas de s’arrêter à une simple comparaison des prix des carburants entre la France continentale et La Réunion. Il faut également comparer les taxes qui sont largement inférieur à La Réunion.

Par conséquent, le prix hors taxe est supérieur à La Réunion comparé à celui pratiqué en France. Puisqu’à La Réunion, le prix hors taxe des carburants, c’est-à-dire la somme versée directement aux pétroliers, est beaucoup plus importante qu’en France, les marges des compagnies pétrolières sont donc logiquement plus élevées.

La Réunion France continentale
Gazole : prix pompe 1,04 1,15
Taxes (euros/litres) 0,39 0,63
Prix hors taxe (euros/litres)
= somme perçue par les compagnies pétrolières
0,65 0,52

Le tableau montre que le prix hors taxe est supérieur à La Réunion comparé à la France de 0,13 euros par litre de gazole vendu.

La Réunion France continentale
Gazole : prix pompe 1,36 1,35
Taxes (euros/litres) 0,72 0,91
Prix hors taxes (euros/litre)
= somme perçue par les compagnies pétrolières
0,64 0,44

Il en est de même pour le super sans plomb. Le prix hors taxes est supérieur à La Réunion comparé à la France.

Cet état a été souligné par plusieurs rapports. Le rapport de l’Autorité de la concurrence, dans les DOM, a montré que l’approvisionnement en carburants se fait au travers de mécanismes de monopole. Autre rapport celui remis au Sénat en date de 7 juillet 2009 est très clair (rapport n°519) précise que la part des taxes est nettement inférieure à La Réunion.
Rappelons également que la taxe sur les produits pétroliers n’a pas augmenté depuis près de 9 ans.

Il n’y a pas une année où la SRPP n’a pas réalisé des bénéfices à La Réunion. Entre 2005 et 2008, la SRPP a réalisé un bénéfice net moyen après impôt de 12,5 millions d’euros par an.

Autre facteur, le baril du pétrole a diminué ces derniers temps. Il se trouve aux alentours de 70 dollars contre 90 dollars il y a quelques temps. Ce qui compense la chute de l’euro.

Gagnant à tous les niveaux à La Réunion

Là où encore les pétroliers sont gagnant à La Réunion c’est qu’elles achètent les carburants à une température de 15°C, mais quand ce même carburant est vendu au consommateur, il est à température ambiante, soit environ 30°C.
Les lois de la physique ont été clairement mises à profit par les pétroliers pour rançonner encore davantage les Réunionnais. Car à 15°C, le carburant occupe un volume moins important qu’à 30°C, pourtant il fournit la même quantité d’énergie. Donc les quantités vendues sont nettement supérieures aux quantités achetées, d’où un gain supplémentaire pour les compagnies pétrolières à La Réunion.
Les Réunionnais ont le droit e connaître la vérité. Les consommateurs doivent poser la question aux compagnies pétrolières : pourquoi, nous, consommateurs, devons payer vos profits faramineux ?

Sanjiv Dinama


Kanalreunion.com