Comores

Exposer aux investisseurs des projets porteurs

Forum économique Comores – Koweït s

Ali Mohammed / 13 janvier 2010

Une centaine d’officiels, d’opérateurs économiques et d’artistes comoriens participent depuis hier au Koweit au Forum économique sur le développement économique des Comores, aux côtés d’investisseurs de l’Émirat et des monarchies voisines, sous le haut patronage du Président Sambi et de l’Emir Djabir Al Sabah.

C’est un avion spécial qui est venu chercher la délégation comorienne composée d’opérateurs économiques, de membres du gouvernement, de hauts fonctionnaires, d’artistes et de sportifs. Durant deux jours, la partie comorienne va présenter une douzaine de projets qui sont en préparation depuis un an. Ces projets principalement axés sur les secteurs productifs vont de l’agriculture et la pêche, au tourisme, en passant par l’industrie, la finance et les services. Ils ont été montés par des cadres de diverses administrations publiques, en collaboration avec le privé, appuyés par l’expertise d’un bureau d’étude internationale.
Daoud Saidali Toihir, de l’Agence nationale de promotion des investissements, explique qu’au-delà de la recherche immédiate de financement, c’est une stratégie globale de valorisation de l’ensemble des potentialités des Comores qui va être présentée aux centaines d’investisseurs koweitiens et aux autres monarchies du Golf qui participent à l’événement. La présence de groupes folkloriques et de sportifs vise à montrer la proximité des cultures comoriennes et arabes, et tisser des liens d’amitiés durables entre les peuples.

Partenariat économique et amitié durable

Pour le président de la Chambre de Commerce, ce déplacement en nombre a pour but de nouer des relations de partenariat individuelles et attirer des opérateurs intéressés par des secteurs autres que ceux identifiés à l’avance : « Les Comores sont encore un pays vierge où tout est à faire, c’est à nous de susciter des créneaux ou de savoir répondre aux attentes de nos hôtes ».

Jusqu’ici, l’investissement étranger est assez réduit en raison de l’instabilité politique, du manque d’infrastructures de base comme l’énergie, les routes et les ports. C’est justement parce que ces préalables sont en cours de réalisation, répond Ahmed Ali Bazi, de la Chambre de Commerce, que cette conférence se tient aujourd’hui. Il cite les travaux de dragage du port en eau profonde de Mutsamudu qui ont commencé depuis un mois, la fibre optique qui arrive par le câble sous-marin en juin prochain et des nouvelles centrales électriques qui vont être construites par la Chine.

Said Houssein, commerçant à Moroni, trouve que c’est une parade médiatique de plus, une occasion de voyager, mais que rien de concret ne sortira de ce forum : « Nous avons eu la Conférence des bailleurs de fonds qui s’est tenue à Maurice en 2005, le Forum international pour l’Habitat au Comores, le Forum pour l’emploi, et jusqu’ici, nous n’avons pas vu un début de réalisation ».
Notons par ailleurs que cette rencontre de Koweit City étant dédiée à la recherche d’investissement privé, à Doha, capitale de l’Emirat du Qatar, se teindra dans les prochains mois, selon une source gouvernementale, une conférence qui réunira les Etats et des institutions arabes pour la recherche de financement public. Il s’agira spécifiquement de la mise en œuvre du Document de Stratégie de croissance et de réduction de la Pauvreté qui vient d’être mis à jour.

De notre Correspondant A. Mohamed



Un message, un commentaire ?



Messages






  • bonjour
    je m’appel Abdelkader je suis algérien résidant en France ,je suis chef de chantier dans le secteur de désamiantage ou le déflocage
    j’ai une expérience de 10 ans je connais très bien les technique de désamiantage
    je cherche des investisseur qui sont intéressé a crée une entreprise de désamiantage je sais que le marché est très intéressant en algerie et en préséance des entreprises française et allemande et on absence des entreprises locaux
    merci

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com