Comores

Mise en place de la commission électorale

Témoignages.re / 25 septembre 2009

Le chef de l’Etat comorien, Ahmed Abdallah Sambi, a nommé par décret une dizaine de personnalités devant siéger à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a appris jeudi la PANA de source officielle à Moroni.

Selon les termes de ce décret, les trois îles (Anjouan, Grande-Comore et Mohéli) qui forment l’Union des Comores sont représentées chacune par une personne, tandis que le gouvernement fédéral compte trois représentants.

La mouvance présidentielle, l’opposition dans son ensemble, le Conseil supérieur de la magistrature et la Société civile comptent, chacun, un représentant.

Le président sortant de la CENI, Saëndou Djazila, est resté membre de cette institution mais il devra attendre l’élection, dans les prochains jours, du bureau de l’organe pour connaître son nouveau poste.

La publication du décret relatif aux nomminations à la CENI laisse croire, selon les observateurs politiques comoriens, à la tenue très prochaine des élections législatives dans l’archipel pour combler le vide institutionnel apparu depuis la fin de la législature en juin dernier.


Kanalreunion.com