France

20.000 postes supprimés dans l’armée

Témoignages.re / 30 avril 2013

Plus de 20.000 postes supplémentaires vont être supprimés dans l’armée française d’ici 2019, selon les médias. Cette information a été révélée après l’annonce de la remise du Livre blanc de la Défense au chef de l’État.

D’après les récentes informations, le Livre blanc 2013 prévoit la diminution des effectifs prévue jusqu’en 2015 et la suppression de 20.000 postes supplémentaires d’ici 2019. Cette mesure n’est pas la première, en 2008, Nicolas Sarkozy avait programmé la suppression de 54.000 emplois dans la Défense entre 2008 et 2015.

Les suppressions de postes entre les différents armées et services de la Défense seront élaborées lors de l’élaboration de la Loi de programmation militaire (LPM, 2014-2019) qui doit être discutée à l’automne au Parlement. Le Budget 2014 du Ministère de la Défense sera maintenu à 31,4 milliards d’euros, comme l’avait annoncé François Hollande le 28 mars. Selon l’“Agence France Presse”, le gouvernement devrait consacrer 179,2 milliards en euros constants à la Défense entre 2014 et 2019.

« Rien ne devrait changer »

Le Livre blanc de la Défense nationale définit les orientations du pays en matière de défense et de sécurité, mais pour Jean-Dominique Merchet, spécialiste de l’armée , « rien ne devrait changer », a-t-il déclaré sur son blog “Secret Défense”. Ce dernier a indiqué qu’il ne faut pas « attendre de grandes ruptures stratégiques, tous les fondamentaux seront maintenus. La seule chose, c’est une nouvelle réduction d’effectif, et d’un peu de budget. Mais cela fait 20 ans que cela dure et l’on ne peut pas appeler cela une nouveauté ».

Ce spécialiste a expliqué que François Hollande avait tranché cette « bataille politique assez dure entre le monde de la Défense et les responsables du budget de la France ». En effet, le chef de l’État a indiqué qu’ « il n’y aura pas de baisse drastique et un maintien du budget de la Défense au cours des six prochaines années ».

Céline Tabou


Kanalreunion.com