Madagascar

Baisse inquiétante de la production de riz à Madagascar

Témoignages.re / 27 décembre 2011

Selon un article publié sur le site de RFI hier, la production de riz diminue à Madagascar dans plusieurs grandes régions productrices. L’explication est le manque persistant de pluie, un effet du changement climatique estime RFI dans cet article que nous reproduisons.

« A Madagascar, le changement climatique touche durement la culture du riz – une activité exercée par 70% des ménages malgaches. Le manque de pluie a fait baisser la production dans certaines régions productrices. Et certains agriculteurs s’inquiètent : les pluies restent insuffisantes pour la saison. Il faudra donc compter sur des importations massives pour 2012. Le riz est l’aliment de base sur la Grande île.
Le manque de pluie a notamment touché la région du Lac Alaotra, un des greniers à riz, situé dans l’est de l’île, la production y a chuté, comme le déplore Albert Randriamitasoa, agriculteur de la région : « La production a baissé d’environ un tiers. C’est surtout pour les rizières en altitude, c’est là qu’on n’a pas de récoltes, et pour les cultures dans les zones basses, on arrive à produire un peu. Le problème de la région, c’est qu’il n’y a pas assez de barrages, donc dès qu’on manque de pluie, les récoltes chutent. »
Le Lac Alaotra n’est pas la seule région à subir les effets du changement climatique. Hajasoa Rakotomandimby est secrétaire général de la Confédération paysanne de Madagascar et agriculteur dans le Bongolava, région du moyen ouest et craint aussi pour la saison à venir : « Il n’y a presque pas eu de pluie jusqu’à maintenant, et dans la région c’est du riz pluvial, on ne peut travailler la terre sans pluie. La sécheresse est très très grave cette année, je pense que la production va diminuer pour cette saison.  »
Récemment, l’Etat a importé 20 000 tonnes destinées à constituer des stocks de sécurité et de régulation. Les cours mondiaux sont en baisse depuis le mois d’octobre. Mais sur les marchés nationaux, les prix ne cessent d’augmenter depuis la fin des récoltes il y a cinq mois ».



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Ne pas voir de réaction, ni lire même une solution, ni entendre parler de la base même de notre alimentation à La Réunion de la part de ceux qui ont pour fonction de prévoir, tout au moins à long terme, m’inquiète beaucoup plus que cette "Baisse inquiétante de la production de riz à Madagascar".
    A Madagascar, au moins on sait que c’est le manque de pluies, mais ailleurs aussi il y a une baisse qui est plutôt alarmante, pour ne pas dire irréversible.
    Je ne suis pas sûr, que le réunionnais qui dirige la plus grosse compagnie au monde de "vraquiers" daigne nous envoyer, le jour des vaches maigres quelques grains de riz pour subsister.
    L’hémisphère Nord est celui par lequel les échanges sont plus propices, pourquoi s’occuperait-il d’une île en plein océan indien, fût-ce-t-elle la sienne.
    Les lois de la Vie me sont impénétrables.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com