Madagascar

Bonne participation à Madagascar

Premier tour de l’élection présidentielle

Témoignages.re / 26 octobre 2013

Dans un contexte de crise économique, avec plusieurs millions de personnes menacés par la famine, le premier tour de l’élection présidentielle s’est déroulé dans le calme, avec un taux de participation qui s’établira sans doute bien au-dessus de celui constaté à La Réunion pour le premier tour des législatives.

Le premier tour de l’élection présidentielle s’est déroulé hier dans le calme à Madagascar. Ce 25 octobre avait été déclaré jour férié, afin qu’un maximum de citoyens puisse voter. Plus de 7 millions d’électeurs avaient à choisir entre 33 candidats. Les premières informations faisaient état d’un taux de participation de 60%. Les résultats définitifs ne seront pas connus avant 5 jours.

Quant aux premières tendances issues du début du dépouillement, elles pourront être connues ce matin. Attention toutefois aux divergences importantes qui peuvent apparaître entre Antananarivo d’où sortiront les premiers résultats, et le reste du pays.

L’organisation de ces élections représente un défi dans un pays touché par de grandes difficultés. Le changement climatique et les criquets amènent l’insécurité alimentaire. Cela aggrave encore les difficultés de l’écrasante majorité de la population qui vit sous le seuil de pauvreté. Malgré tout, la Commission électorale nationale indépendante de la transition (CENIT) a réussi à remettre à jour la liste électorale. Pendant un an, les citoyens avaient la possibilité de vérifier leur présence ou leur absence sur cette liste. Certains n’ont pas été correctement informés, et au moment du vote ils n’étaient pas inscrits. Ces problèmes pourront être corrigés d’ici le second tour de la présidentielle, qui coïncidera avec les législatives. Car après le premier tour d’hier, la liste sera de nouveau ouverte.


Kanalreunion.com