Madagascar

Cinq morts à Madagascar

Felleng ravage la côte Est

Céline Tabou / 2 février 2013

Le cyclone Felleng a provoqué des pluies diluviennes à Antananarivo et sur la côte nord-est et est de la Grande Île. Cinq personnes ont trouvé la mort et des infrastructures sur les côtes Est ont été détruites.

Le Bureau national pour la gestion des risques et catastrophes (BNGRC) a indiqué que la crue d’une rivière avait emporté une personne dans la commune rurale d’An­jahana, district de Maroantsetra. Tandis qu’à Ankadikely Ilafy trois personnes ont péri dans un éboulement et une autre à Anosy Avaratra.

De nombreuses routes sont impraticables en raison de la montée du niveau des rivières, faisant des pirogues, les seuls moyens de transports en cas d’urgence. D’après “L’Express” de Madagascar, l’Autorité pour la protection contre les inondations de la plaine d’Antananarivo (APIPA) a lancé « un avis d’alerte de menace de danger dans la plaine d’Antananarivo ». L’institution a indiqué que le niveau des rivières n’avait pas encore atteint les seuils critiques, certaines rivières continueront à baisser durant les prochaines 12 heures. Toutes les écoles ont été fermées jeudi 31 janvier à Antananarivo et « un plan d’organisation de secours a été déclenché pour intervenir rapidement auprès des éventuels sinistrés ».

Des centaines de maisons ont été inondées, près de 570 personnes sont sinistrées. Ces derniers ont dû être relogés temporairement dans des tentes et ont été ravitaillés jeudi par les équipes de secours, a indiqué le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC). Les équipes du bureau et leurs différents partenaires ont commencé à évaluer les dégâts, mais le bilan ne sera "pas catastrophique", selon le BNGRC. Aucun sinistre n’a pour l’heure été annoncé en province.

Céline Tabou


Kanalreunion.com