Madagascar

Deux nouvelles espèces de lémuriens découvertes

Biodiversité

Témoignages.re / 27 mars 2013

Une nouvelle preuve de la richesse d’une île sœur : deux espèces uniques au monde viennent d’être mises au jour par des scientifiques à Madagascar. Une course contre la montre est lancée pour les protéger des effets des activités humaines, révèle un article de "Madagascar Tribune" dont voici des extraits.

Des chercheurs du German Primate Center (DPZ) de Göttingen/Allemagne, de l’Université d’Antananarivo/Madagascar, du Duke Lemur Center/USA et de l’Université du Kentucky/USA décrivent deux nouvelles espèces de microcèbes dans l’"International Journal of Primatology" : ces nouvelles espèces ont été nommées "Microcebus tanosi" et "Microcebus marohita". Comme toutes les espèces de lémuriens, elles vivent exclusivement à Madagascar. Cette découverte porte le nombre de microcèbes connus à 20. Sur la suggestion de Rasoloarison du German Primate Center (DPZ) et de son collègue allemand Peter Kappeler, "Microcebus marohita" a été déjà inscrit sur la liste rouge des espèces en danger.

Les scientifiques ont décrit pour la première fois ces nouvelles espèces dans un article de l’"International Journal of Primatology" qui sera publié en ligne avant d’être imprimé. Ces petits primates ont déjà été découverts pendant les travaux sur le terrain dans les forêts de Madagascar en 2003 et 2007, mais sont maintenant décrits formellement comme étant de nouvelles espèces, et ce pour la première fois.

Pendant les travaux sur le terrain de 2012, l’équipe de chercheurs du DPZ a découvert que la forêt de Marohita a été sérieusement endommagée et détruite. Etant donné que "Microcebus marohita" n’a été observé jusqu’à présent que dans cette région, ils ont suggéré que cette espèce soit inscrite sur la liste rouge de la Commission de Survie des Espèces de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN/SSC). En conséquence, "Microcebus marohita" a été classifié comme l’une des espèces d’animaux les plus en danger, avant même sa description originale officielle. Seulement 10% des forêts originales de Madagascar restent à l’heure actuelle, ce qui fait à des lémuriens les primates les plus menacés sur la planète selon l’IUCN.

|

Un café-débat pour « résister à la terreur »

Le CEVIF organise un café-débat autour de la pièce "Tambour" mise en scène par la Compagnie Ker Béton autour du thème :

"Comment résister à la terreur quand elle s’habille de mots doux, de gestes ? Quand elle se fait ordinaire et quotidienne ?"

Le Jeudi 28 Mars 2013 de 17h à 19h à la permanence du CEVIF à Saint-Denis.

Renseignements et inscriptions obligatoires au 0262 41 80 80 ou cevif@orange.fr

|


Kanalreunion.com