Madagascar

Entre Madagascar et le Mozambique, Funso fait des dégâts

Nouveau cyclone dans notre région

Céline Tabou / 27 janvier 2012

Funso s’est déplacé entre Madagascar et le Mozambique provoquant de graves inondations ces derniers jours dans la région. Le cyclone s’est abattu le long des côtes du Mozambique faisant au moins 25 morts et trois disparus, a indiqué les autorités. Des vents dépassant les 195 km/h ont été enregistrés et des pluies diluviennes ont également causé d’importantes perturbations sur le réseau routier mozambicain.

Les vents violents ont fait tomber des lignes électriques et des toitures ont été endommagées dans la région de Maputo ainsi que dans le centre-est du pays. Dans la province méridionale d’Inhambane, la toiture d’un bâtiment scolaire a été complètement arrachée, privant des dizaines d’élèves d’école.
Des milliers de personnes ont été déplacées lorsque de fortes pluies ont touché la région, endommageant l’unique route qui relie la capitale Maputo aux régions du Nord. Resté dans le canal de Mozambique, le cyclone tropical Funso a endommagé plusieurs centaines de maisons à Morombe à Madagascar.
Le nombre de personnes sinistrées a augmenté, « 3.000 personnes sont sinistrées actuellement, suite au passage du cyclone Funso, depuis mardi. Trois fokontany sur neuf ont été fortement affectés », a ajouté Laurin Rambelo­manana, adjoint du chef du district de Morombe. Mais même si les dégâts ne semblent pas importants, aucun décès n’a été enregistré. « Nous n’avons pas encore reçu d’informations sûres de personnes portées disparues ou mortes actuellement », a précisé l’adjoint du chef de district.

Mardi 24 janvier, la situation a empiré

« Vers 19 heures, mardi, les eaux du canal de Mozambique étaient montées rapidement jusqu’aux genoux dans les trois fokontany se trouvant proche de la mer. Cette montée des eaux a été accompagnée par des rafales de vent. Les gens ont pris avec précipitation quelques vêtements pour s’abriter dans la grande salle de la commune. Cette dernière est actuellement menacée aussi par la montée des eaux. Les sinistrés pourraient être logés dans les écoles se trouvant sur les hauteurs », a relaté Haja­tiana Andriamihaja, vendeuse dans la ville de Morombe, à “L’express” de Madagascar.
Le bilan s’alourdit au Mozambique après le passage de Dundo puis de Funso, près de 25 personnes sont mortes et trois ont disparu dans le centre et le sud du pays en quinze jours. "Vingt-cinq personnes sont mortes ces deux dernières semaines après le passage des cyclones Dando et Funso, la province du Zambèze (centre du pays) déplorant le plus grand nombre de victimes avec un total de 16 morts", a précisé le directeur de la protection civile, Dulce Chilungo.
Passé près d’Europe, « au-delà de 48 heures, Funso devrait accélérer vers le sud - sud-est, puis le sud-est, analysait hier après-midi le Centre des cyclones tropicaux de La Réunion. Funso devrait s’affaiblir plus nettement à partir de samedi », a indiqué Dulce Chilungo.

Céline Tabou


Kanalreunion.com