Madagascar

« La communauté internationale devrait considérer les réalités »

Pladoyer des observateurs internationaux en faveur de Madagascar

Témoignages.re / 22 novembre 2010

La mutinerie du camp près d’Ivato a eu lieu durant les opérations électorales relatives au référendum constitutionnel du 17 novembre proposant la création de la IVème République. Plusieurs observateurs internationaux ont assisté au déroulement du scrutin. Selon "L’Express" de Madagascar dans un article que nous reproduisons ci-après, ils sont pleinement satisfaits de l’organisation.

« Un des groupes d’observateurs internationaux venus assister au référendum du 17 novembre a quitté la Grande île [vendredi]. Ils ont profité de leur court passage à Madagascar lors du scrutin pour plaider en faveur d’Antananarivo, auprès de la communauté internationale ».
Selon les propos de ces parlementaires, dont un Britannique en la personne d’Henry Page, « nous avons été accueillis en tant qu’observateurs, et avons constaté à ce titre que le calme et la sérénité qui sont les facteurs de la démocratie ont été respectés ». Et de continuer que « nous allons plaider pour le processus en cours et Madagascar en général. La communauté internationale devrait considérer les réalités ».

Rang mondial

Ces observateurs dénoncent également le traitement offert par les médias internationaux de Madagascar qui véhiculent des images négatives. « Nous avons assisté de visu ce qui se passe ici, nous avons vu la motivation des gens d’aller aux urnes. Nous agirons dans ce sens ». Concrètement, un document écrit faisant état de leur constatation sera rédigé par ces élus, hommes de lois et soumis à la communauté internationale. Une entrevue avec Michelle Alliot Marie, nouvelle ministre des Affaires étrangères française, ainsi que le ministre chargé de la Coopération est prévue.
Toujours, d’après les derniers propos de ces observateurs avant leur embarquement, ils ont émis le souhait de voir Madagascar occuper de nouveau la place qui est la sienne dans l’échiquier mondial.
« Dans six mois, Madagascar devrait retrouver son rang au niveau mondial ».


Kanalreunion.com