Maurice

Brèves nouvelles chagossiennes

Témoignages.re / 17 décembre 2011

Recours contre le Parc Marin : audition le 9 mars par la Haute Cour de Londres
• La nouvelle attendue est tombée tout récemment. On sait qu’Olivier Bancoult avait déposé un recours contre la décision unilatérale de la Grande-Bretagne de décréter l’archipel des Chagos “zone de préservation naturelle” (“Parc Marin”). Un recours justifié par le fait que cette décision ne vise ni plus ni moins qu’à interdire tout retour des Chagossiens dans leurs îles natales (comme le démontrent les documents mis au jour par Wikileaks). Une première avancée avait été obtenue le 11 novembre dernier quand la Haute Cour de Londres a accepté d’examiner la plainte chagossienne. La date de l’audience est aujourd’hui fixée. C’est le 9 mars 2012 que la Haute Cour de Londres examinera le dossier en écoutant les deux parties. Une étape importante de plus dans le long chemin des Chagossiens pour faire reconnaître leurs droits.

Visite à Agalega
• Une délégation chagossienne dirigée par Olivier Bancoult s’est rendue à Agalega — un ensemble de deux petites îles de quelque 25 km2 situées à 1.000 km au Nord de Maurice — du 19 au 28 novembre 2011. Le but de cette visite était d’aller à la rencontre des familles chagossiennes qui vivent à Agalega. Ils sont 24 natifs des Chagos à y vivre, et parmi les 311 habitants recensés aujourd’hui une bonne moitié est composée de descendants de Chagossiens, de deuxième et troisième génération.
Le Groupe Réfugiés Chagos a pu ainsi se rendre compte des conditions de vie difficiles de ces familles. Ce fut l’occasion de tisser des liens avec la communauté : du matériel scolaire et un ordinateur ont été remis aux enfants et à leurs responsables.

Actions de solidarité
• La période de Noël et du Nouvel An approche, elle est propice aux gestes de solidarité. C’est ce que se sont dit un groupe de jeunes Chagossiennes et Chagossiens vivant à Port-Louis, qui ont entrepris de repeindre à neuf les modestes cases de cinq personnes âgées, des Chagossiens nés aux Chagos. Très émues, ces personnes ont chaleureusement remercié les jeunes peintres solidaires ainsi qu’Olivier Bancoult l’initiateur de cette action. Par ailleurs le Groupe Réfugiés Chagos organisera en fin d’année une distribution de matériel scolaire aux enfants et de vivres pour les personnes en difficulté. Le Comité Solidarité Chagos La Réunion contribue à ces actions au travers de son soutien financier.

L’avenue des Chagos au Port : un hommage aux Chagossiens
• Lors de l’inauguration, jeudi dernier des deux immeubles Florès et Malacca, qui dominent du haut de leurs 7 étages l’axe central ouvrant la ville sur la mer, le maire du Port n’a pas manqué de rappeler que l’on se trouvait là sur la séquence du mail de l’Océan qui porte le nom d’“avenue des Chagos”. Ce nom, a-t-il dit, a été donné par la municipalité du Port en signe de solidarité à la cause chagossienne et en hommage à la lutte de ce peuple frère de l’océan Indien.

A.D.


Kanalreunion.com