Maurice

Création à Maurice d’un Institut africain de formation économique

Accord entre le FMI et le gouvernement mauricien

Témoignages.re / 31 décembre 2012

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, et le ministre mauricien des Finances et du Développement économique, Xavier-Luc Duval, ont signé un accord pour la création de l’Institut africain de formation (ATI - sigle en anglais) sur l’île.

L’ATI offrira une formation aux fonctionnaires impliqués dans la formulation et la mise en œuvre des politiques macro-économiques et financières en Afrique sub-saharienne.

M. Duval a affirmé que l’Afrique subsaharienne va, au fil du temps, développer un réseau de décideurs et d’opérateurs économiques qui permettront à la région de disposer d’une vision collective et partagée du développement du continent.

« Le fait que l’Afrique subsaharienne se développe à un rythme rapide signifie que nous devons assurer la prospérité commune des citoyens de la région en soutenant la croissance », a-t-il ajouté.

Selon lui, pour y parvenir, les pays africains doivent améliorer leur gestion économique et favoriser une plus grande intégration en réduisant les obstacles à la libre circulation des biens, des services, des personnes et des capitaux.

Il a souligné que la mise en place de l’Institut aidera à transformer Maurice en centre de services et de connaissances, servant ainsi de carrefour entre l’Asie et l’Afrique.

Pour sa part, Mme Lagarde a félicité l’île Maurice pour les diverses initiatives prises pour soutenir son économie malgré les effets de la crise économique mondiale.


Le nouvel institut de formation va s’ajouter au réseau des centres de formation situés en Autriche, au Koweït et à Singapour ainsi qu’aux programmes de formation offerts au Brésil, en Chine et en Inde.


Kanalreunion.com