Maurice

Le charbon : élément majeur dans la production de l’électricité à Maurice

80 % de l’électricité vient des énergies fossiles

Témoignages.re / 11 août 2015

Statistics Mauritius a indiqué, ce lundi, que le charbon devient de plus en plus un élément majeur dans la production de l’électricité dans l’île avec environ 43% de l’électricité générée à partir du charbon, 37% à partir du diesel et des produits pétroliers et 20% à partir des sources renouvelables en 2014.

JPEG - 39.8 ko

Statistics Mauritius a indiqué que la production de l’électricité avec du charbon a augmenté par 3,8%, soit de 1.213,6 gigawatts en 2013 à 1.259,5 gigawatts en 2014 ; celle à partir des produits pétroliers a augmenté par 0.3%, soit de 1.077,8 gigawatts en 2013 à 1.081,3 gigawatts en 2014. Tandis que l’électricité générée à partir des sources renouvelables a augmenté par 0,3%, de 594 gigawatts en 2013 à 596,2 gigawatts en 2014.

Statistics Mauritius a aussi publié les chiffres concernant l’utilisation des terres dans l’île en indiquant qu’alors que les plantations de la canne à sucre occupaient 39% (environ 72.000 hectares) de la superficie totale de l’île en 2005, la superficie sous cette culture a diminué de 5,2%, soit de 53.464 hectares à 50.687 hectares entre 2013 en 2014.

Quant à la superficie totale des forêts, elle a été réduite de cinq hectares - de 47.108 hectares en 2013 à 47.103 hectares en 2014. Environ 22,103 hectares (47%) de la superficie totale des forêts en 2014 appartenaient à l’Etat et le reste, soit 25.000 hectares (53%) appartenaient au secteur privé.

La superficie sous culture de thé était de 672 hectares en 2014, soit la même qu’en 2013. L’île n’avait, par ailleurs, pas produit du tabac en 2014 comparé à une tonne en 2013.

L’Ile Maurice importe de plus en plus des produits chimiques tels que les fertilisants, les pesticides et les herbicides pour être utilisés dans l’agriculture. Ainsi, les importations de fertilisants ont augmenté de 45.924 tonnes en 2013 à 53.276 tonnes en 2014 et celles des pesticides par 0,7%, de 2.185 tonnes à 2.201 tonnes.

S’agissant des précipitations, l’Ile Maurice a enregistré un total de 2.904 mm de pluies en 2014, soit une baisse de 1,5% comparé aux 2.126 mm enregistrés en 2013.

L’île a ainsi obtenu un total de 3.905 millions de mètres cubes d’eau en 2014, soit 1,5% de moins comparé aux 3.965 millions de mètres cubes obtenus en 2013. Environ 10% de cette eau (soit 390 mm3) ont rechargé les nappes phréatiques et 60% (2.343 mm3) les réservoirs de surface.

Statistics Mauritius a estimé que l’utilisation totale de l’eau a été de 895 mm3 en 2014, dont les 85% (764 mm3) à partir des réservoirs de surface et 15% (131 mm3) des nappes phréatiques. Le secteur agricole en a utilisé 42% (373 mm3), le secteur énergétique 31% (275 mm3) et les secteurs domestique, industriel et touristique 27% (247 mm3).


Kanalreunion.com