Maurice

Les entreprises de Maurice invitées à s’étendre en Afrique

Une stratégie sur 10 ans présentée par le Premier ministre

Témoignages.re / 24 août 2015

Le Premier ministre mauricien, Sir Anerood Jugnauth, a encouragé samedi les firmes mauriciennes à étendre leurs activités à travers l’Afrique dans le but d’élargir l’espace économique de Maurice et de son Produit Intérieur Brut (PIB).

Présentant sa vision pour l’ile pour la prochaine décennie à Ebène, au sud de la capitale, Port-Louis, Sir Anerood Jugnauth, Premier ministre, a dit que son gouvernement souhaite faire de Maurice une plateforme régionale pour le commerce, l’investissement et les services en Afrique.
« Durant les derniers huit mois, nous avons signé des accords de coopération avec plusieurs pays africains pour le développement de zones économiques spéciales, dont le Ghana, le Sénégal et Madagascar », a-t-il déclaré, ajoutant que les négociations sont en cours avec la Côte d’Ivoire et la Zambie pour une collaboration dans d’autres secteurs.

Nouvelle compagnie aérienne

Le Premier ministre mauricien a déclaré qu’il compte accorder une importance particulière au rôle de Maurice comme un partenaire clé en vue d’assurer le développement économique de nombreux pays en Afrique.
Pour que cette stratégie marche, a-t-il souligné, Maurice a besoin d’une politique d’accès aérien par rapport aux nouveaux hubs. Ainsi, le gouvernement mauricien envisage de créer une compagnie d’aviation régionale pour connecter Maurice au continent africain.
Sir Anerood Jugnauth a aussi parlé du besoin de créer une compagnie régionale maritime pour desservir la région de l’Océan Indien, ainsi que les ports en Afrique australe et en Afrique de l’Est.

Renforcer l’industrie

« Si Port-Louis doit devenir un port majeur dans cette partie du monde, il doit inévitablement être très bien connecté à travers l’Océan », a-t-il fait ressortir.
Mis à part cette stratégie africaine, le Premier ministre mauricien a dit croire que le développement de Maurice devra être centré aussi sur la base manufacturière.
« Nous visons à augmenter la part du secteur manufacturier dans notre économie de 18 % à 25 % d’ici les trois prochaines années », a-t-il déclaré.
Sir Jugnauth a dit que son but est de motiver la population à faire entrer l’ile Maurice dans la ligue des pays à hauts revenus, avant d’ajouter : « Je ne suis pas là pour faire des promesses, mais de dire à la population qu’un deuxième miracle économique est bien à notre portée ».


Kanalreunion.com