Maurice

Les ministres de la Santé des îles en réunion à Maurice

La semaine prochaine

Témoignages.re / 18 juin 2015

Maurice accueillera la cinquième réunion des ministres de la Santé des Petits États insulaires en Développement (PEID) de la région Afrique du 24 au 26 juin avec la participation d’une cinquantaine de délégués locaux et étrangers venant de cinq pays, dont le Cap-Vert, les Comores, l’Ile Maurice, Sao Tome et Principe et les Seychelles.

Un officiel du ministère de la Santé de Maurice a déclaré que l’objectif principal de la réunion des ministres de la Santé des PEID (Petits États insulaires en développement) est d’évaluer l’état d’avancement de la mise en œuvre des déclarations et des recommandations qui ont découlé de la réunion ministérielle de 2013 et d’explorer de nouveaux domaines d’intérêt commun et de coopération.

« Les participants seront appelés à partager des informations et leurs expériences sur les défis relatifs à la gouvernance de la santé, les maladies transmissibles et non – transmissibles et la durabilité financière des systèmes de santé dans le contexte des PEID », a-t-il dit.

La gestion des maladies transmissibles et non-transmissibles, les approches par rapport à la toxicomanie et la recherche sur les stratégies d’interventions basées sur la communauté sont d’autres volets sur lesquels se pencheront les délégués.
Selon lui, les thèmes qui seront abordés sont le système universel de soins de santé, la durabilité des systèmes de santé dans les pays à revenu intermédiaire avec l’accent sur la viabilité financière, la gouvernance dans le système de santé et les politiques de santé, le renforcement de la coopération parmi les PEID, la sécurité de la santé et le partage d’informations.

Ces pays font face à plusieurs défis. Entre autres : les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires et le diabète, la prévalence des maladies non-transmissibles est un autre problème de santé majeur. Ces maladies sont dues aux changements drastiques dans les styles de vie et les modes de consommation des individus, les valeurs culturelles, les attitudes, croyances et pratiques et les comportements de santé », a-t-il souligné.

Cet officiel a ajouté que les maladies transmissibles qui comprennent le paludisme, la dengue, le chikungunya, les maladies d’origine alimentaire et le VIH/SIDA restent une priorité pour les PEID dans la région Afrique.

Autres domaines de santé prioritaire : la santé infantile, la mortalité maternelle, les facteurs liés au changement climatique (eau et assainissement, gestion des déchets, faible pluviosité, épuisement des ressources de nappes phréatiques et catastrophes naturelles) et les défis de ressources humaines dans le secteur de la santé.


Kanalreunion.com