Maurice

Maurice s’attèle à séduire les touristes chinois

Pendant que l’IRT accueille des agents de voyage d’Île-de-France

Témoignages.re / 16 mai 2011

Ce week-end, l’Ile de La Réunion tourisme, présidée par Jacqueline Farreyrol, a invité les agents de voyage d’Île-de-France à La Réunion. La France est le pays où le nombre de touristes intéressé par La Réunion peine à augmenter, c’est une évidence que la crise en Europe accentue.
Pour sa part, le ministre du Tourisme et des Loisirs de Maurice, Nando Bodha, va en Chine. Et à en croire les différents échos parvenus jusqu’ici, sa priorité n’est pas de vanter le concept des Îles Vanille, mais bien de promouvoir la Destination Maurice dans le pays qui présente le plus fort potentiel. À l’échelle de la Chine, l’Île-de-France, soit Paris et sa banlieue, représente une ville de province. C’est dire que la marge de progression se situe bien plus en Chine qu’en région parisienne.
Nos voisins mauriciens ne s’y sont pas trompés, l’Empire du Milieu représente un marché important dans la zone et dans le monde. Le ministre mauricien du Tourisme a comparé la fréquentation touristique des Maldives à celle de Maurice. Les Maldives accueillent 120.000 Chinois contre 6.000 pour l’Île Maurice.


Kanalreunion.com