Mayotte

9 fois plus d’habitants à Mayotte en 50 ans

Résultat du dernier recensement

Manuel Marchal / 16 novembre 2012

Selon le résultat du recensement fait par l’INSEE, Mayotte compte 212.600 habitants. C’est 9 fois plus qu’en 1958, et 5 fois plus qu’en 1975, quand un gouvernement français a décidé d’ouvrir une crise qui n’a cessé de s’amplifier. Les responsables de cette aventure institutionnelle imagineraient-ils que de 45.000, la population de Mayotte passerait à 212.000 en à peine 30 ans ?

Au cours de ces 50 dernières années, Mayotte a connu plusieurs rendez-vous décisifs. En 1958, les Comores se prononcent par référendum pour rester un Territoire d’Outre-mer ou quitter la République. Cette année-là, Mayotte compte 23.000 habitants, et elle vote majoritairement pour l’indépendance. Mais comme le résultat s’apprécie au niveau du TOM, conformément au principe international de l’intangibilité des frontières issues de la colonisation, Mayotte reste que le Territoire d’Outre-mer des Comores.

JPEG - 60.6 ko

En 1974, nouveau référendum, celui d’autodétermination du TOM des Comores. À ce moment-là, Mayotte compte à peine 45.000 habitants, soit deux fois plus que lors du précédent scrutin. Comme en 1958, le résultat à Mayotte est différent de celui relevé au niveau du TOM. Mais contrairement au droit, le gouvernement français décide d’interpréter les résultats île par île et prépare la sécession de Mayotte de la future République des Comores. Cette décision est le point de départ de la crise qui s’est largement aggravée, surtout avec l’obligation faite d’être titulaire d’un visa pour voyager de la Grande Comore, de Moheli ou d’Anjouan vers Mayotte.

JPEG - 20.1 ko

Quand un gouvernement français a décidé de s’engager dans une telle aventure, la population de Mayotte était 5 fois moins importante qu’aujourd’hui. Cette donnée démographique a tout changé, et aujourd’hui pour Mayotte, le voisin le plus proche sur le plan institutionnel c’est La Réunion. 212.000 Mahorais à 2.000 kilomètres de La Réunion, 850.000 habitants, telle est la situation des deux départements d’Outre-mer de l’océan Indien.

M.M.

Le communiqué de l’INSEE

212 600 habitants à Mayotte en 2012

Depuis 2007, la population de Mayotte augmente fortement : elle atteint 212.645 habitants en août 2012. Avec 570 habitants au km2, Mayotte est le département français le plus dense après ceux d’Île- de-France. Un Mahorais sur deux vit au Nord-est de l’île. Depuis 2007, les communes de Ouangani et Koungou croissent les plus vite.

La population augmente toujours fortement

En août 2012, 212.645 personnes vivent à Mayotte, selon le dernier recensement de la population. La population de Mayotte a augmenté de 26.200 habitants depuis 2007, soit 5 240 habitants de plus chaque année. En très forte croissance depuis plusieurs décennies, la population mahoraise a triplé depuis 1985. Depuis 2007, elle croît à un rythme annuel encore soutenu de 2,7% par an, mais qui est inférieur à celui des périodes précédentes. La croissance démographique est portée par un très fort taux de natalité.

Un Mahorais sur deux vit dans le Nord-est de l’île

Près de la moitié de la population de Mayotte se concentre dans le Nord-est de l’île sur les communes de Petite Terre, de Koungou et de Mamoudzou. Commune la plus peuplée de l’île, Mamoudzou compte 57.300 habitants en 2012, soit 27% de la population mahoraise. Préfecture et capitale économique du département, Mamoudzou concentre sur son territoire l’essentiel des administrations et de l’emploi.

Jusqu’à 8% de croissance annuelle selon les communes

Entre 2007 et 2012, la population de la commune de Koungou est celle qui augmente le plus, avec 6.700 habitants supplémentaires. En variation annuelle moyenne, c’est la population de Ouangani qui progresse le plus rapidement : + 8,4% chaque année. À l’opposé, la commune de Dzaoudzi est la seule à perdre des habitants entre les deux derniers recensements. La rareté du foncier peut expliquer la stagnation de sa population.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • bonjour
    j’ai une simple question, qui est la suivante !
    peut on avoir le nombre d’habitant par commune(chiffre ou en lettre), au-lieu de les avoir comme la fiche sur la carte ?
    merci

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Bonjour, il est vrai que Mayotte, auréolée de toutes les aides et assistances propres à la France, est un aimant extraordinaire pour une population africaine dans la misère (Comores et Afrique centrale).Si la population a été multipliée par 10 depuis 1958 cela n’est pas vraiment lié à la natalité ! (on s’en douterait sauf à imaginer des familles de 15 enfants régulièrement mais contrairement aux lapins, le genre humain ne peut guère faire mieux qu’un enfant par an).C’est évidemment le phénomène migratoire qui en est la cause, avant qu’il soit freiné par la nécessité d’un visa.Ce qui est triste c’est que le frein à l’explosion démographique se fait entre autres par le biais des pertes humaines énormes (chavirage des barques clandestines,simples embarcations de pêcheurs, avec des records à plus de 60 passagers !!) dans le "plus beau lagon du monde"...Il y a pourtant aujourd’hui sur l’île plus de clandestins que d’habitants en règle avec la loi !! D’où une insécurité fantastique (les clandestins ont aussi le droit de manger, donc de voler) et une saleté épouvantable partout(boites de coca qui rebouchent les nids de poule ou décorent les tours d’arbres en centre-ville.Cuisinières et lave-vaisselles le long des routes,bouteilles de bière vides un peu partout. Il faut aussi savoir que des milliers de femmes comoriennes viennent accoucher clandestinement à Mayotte(puis repartent évidemment) pour donner une chance de vie meilleure à leurs enfants abandonnés mais qui deviendront alors français à leur majorité.(Explication partielle à la démographie "dynamique" ! de l’ïle) . Et il y aurait tant à dire sur ce département. Quand nos politiques font semblant d’être scandalisés par les flux migratoires Lybie-Italie-Europe, quelle rigolade ou mépris du citoyen.Ils pourraient commencer par régler la misère humaine qu’engendre notre pays , lequel veut garder une base militaire dans l’océan indien et avoir une présence collée contre l’Afrique.La géopolitique a changé depuis 1 siècle et il serait facile et intelligent d’éviter des milliers de morts ,des humains comme nous, chaque année.Certes nos fonctionnaires vont perdre un petit refuge où leur salaire est doublé, mais est-ce bien important ??

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com