Mayotte

Élie Hoarau et Saïd Ahamadi (Raos) saisissent le commissaire européen Michel Barnier et la Commission européenne de la situation à Mayotte

Vie chère…

Témoignages.re / 14 octobre 2011

La cherté de la vie dans l’Île aux Parfums… sur ce point notamment Élie Hoarau, député européen et Saïd Ahamadi, vice-président du Conseil général de Mayotte ont attiré l’attention de Michel Barnier, commissaire Européen au Marché intérieur. Un communiqué à lire ci-dessous.

Le député européen Élie Hoarau a reçu ce mercredi 12 octobre 2011 une délégation mahoraise conduite par Saïd Ahamadi (Raos), vice-président du Conseil général de Mayotte chargé des Affaires européennes. Si l’objet de cette visite de la délégation mahoraise au Parlement européen à Bruxelles devait être initialement consacré à la thématique de la rupéisation ; la gravité de la situation à Mayotte a conduit Élie Hoarau et Saïd Ahamadi (Raos) à examiner ensemble la question centrale de la vie chère, des monopoles, des ententes, des abus de position dominante au regard du droit européen de la concurrence.

C’est dans cet esprit qu’ils ont souhaité saisir le commissaire Européen au Marché intérieur, M. Michel Barnier, avec lequel ils se sont entretenus à l’occasion de la remise à Michel Barnier du rapport de Pedro Solves, ancien Premier ministre espagnol, sur les Régions Ultrapériphériques.

Le commissaire Michel Barnier s’est montré préoccupé et très attentif à la situation mahoraise. Le député européen et le vice-président du Conseil général enverront à la Commission une note sur la situation à Mayotte. Suite à cette démarche, le député européen s’est engagé à tenir la Commission européenne informée de la situation et à lui apporter tous les éléments de nature à l’éclairer sur la situation des monopoles et de la vie chère à Mayotte. Ce qui permettra un examen approfondi de ces questions par la Commission européenne.

Le député européen et le vice-président du Conseil général sont persuadés que c’est à tous les niveaux que doivent être recherchées des solutions de sortie de crise qui soient en mesure de satisfaire les attentes de la population mahoraise.


Kanalreunion.com