Mayotte

Le gouvernement refuse d’aller au-delà de 40%

Mayotte : les fonctionnaires demandent l’équité régionale et donc au moins 40%

Témoignages.re / 13 juin 2013

Au lendemain de la déclaration du Gouverneur de la Banque de France, deux ministres ont publié un communiqué proposant une majoration de 40% à tous les fonctionnaires mahorais, y compris ceux de la Territoriale ?

Hier, Marylise Lebranchu et Victorin Lurel ont diffusé un communiqué faisant le point sur les propositions du gouvernement aux fonctionnaires de Mayotte. Rappelons que ces derniers demandent une majoration de 90%. Voilà ce que dit ce communiqué : « le Gouvernement a annoncé qu’il souhaite mettre en place une majoration de traitement pour l’ensemble des fonctionnaires de Mayotte. Cette majoration sera applicable dès le 1er janvier 2013 et sera progressivement mise en œuvre pour atteindre le taux de 40% au 1er janvier 2017. Un bilan de la mise en œuvre de la majoration sera effectué à mi-parcours, en 2015.

Les fonctionnaires en poste à Mayotte doivent en effet bénéficier d’un traitement équitable par rapport aux fonctionnaires en poste dans les autres départements d’outre-mer. Le département de Mayotte se verra par conséquent appliquer le même taux que dans les autres départements des outre-mer ».

90% pour les gendarmes

Ce point de vue est à confronter à celui des fonctionnaires mahorais. Le SNUIPP ne veut pas d’équité par rapport aux autres DOM, mais une équité régionale. Dans une déclaration publiée le 28 mai suite à une manifestation, le syndicat de fonctionnaires demande «  un dispositif qui respecte l’équité régionale, qui prenne en compte les réalités locales tel le taux actuel de 90% versé aux gendarmes, qui reconnaisse les difficultés, voire la pénibilité, de travailler à Mayotte ».

Christian Noyer,

Gouverneur de la Banque de France

Le constat

« Quand on regarde le moyen et le long terme, il faut s’attaquer à la base du problème. La base du problème, c’est qu’on a un niveau de salaire relativement élevé dans un certain nombre de secteurs et un niveau de prix élevé. »

L’objectif

« Que tout le monde garde son pouvoir d’achat, mais qu’on soit plus compétitif ».

Méthode, en douceur…

«  Il faut en douceur, mais de façon très progressive et très organisée, viser à mettre les salaires à un niveau plus compatible avec ce qu’ils peuvent être en Australie, en France, ou chez les compétiteurs ».

… et le but final

« Cela veut dire toute une stratégie de concurrence, de création de nouveaux réseaux de distribution. Et puis cela veut dire effectivement mettre fin à ce que vous appelez l’indexation » .
Mayotte : 40% ou 90% ?

Le gouvernement

« Les fonctionnaires en poste à Mayotte doivent en effet bénéficier d’un traitement équitable par rapport aux fonctionnaires en poste dans les autres départements d’outre- mer. Le département de Mayotte se verra par conséquent appliquer le même taux que dans les autres départements des outre-mer »

Le SNUIPP-FSU

Pour «  un dispositif qui respecte l’équité régionale, qui prenne en compte les réalités locales tel le taux actuel de 90% versé aux gendarmes, qui reconnaisse les difficultés, voire la pénibilité, de travailler à Mayotte ».


Kanalreunion.com