Mayotte

Répression à Mayotte

Des jeunes chargés par des policiers

Manuel Marchal / 19 janvier 2011

Ce lundi, des policiers ont chargé des jeunes à coups de gaz lacrymogène. Ces jeunes protestaient contre la grève des transporteurs qui les empêche d’aller à l’école, faute de transport scolaire.

Depuis plusieurs jours, un mouvement de grève des transporteurs paralyse le transport scolaire. Réunis dans la STIM, les transporteurs font part de leur colère à la suite de l’attribution du marché du transport scolaire à une entreprise extérieure. C’est une véritable manifestation de patriotisme économique. Sur ce point, les discussions se poursuivent.
Mais cette grève a des conséquences dans tout le pays, et en particulier chez les jeunes. En effet, nombreux sont ceux qui ne peuvent aller à l’école à cause de l’absence du transport scolaire.
Lundi, ils étaient donc nombreux à manifester en érigeant des barrages sur les routes. Mais les jeunes n’ont pas eu droit à la compréhension dont ont bénéficié Joël Mongin et ses amis qui avaient pu bloquer La Réunion et le Conseil régional durant plusieurs jours en toute impunité. À Mayotte, le préfet a fait dégager sans ménagement les barrages, et des jeunes ont été aspergés de gaz lacrymogènes par les policiers.
À Mayotte également, la jeunesse est le moteur du changement.

M.M.


Kanalreunion.com