Mayotte

Situation à Mayotte : Non à la répression, oui aux solutions

Communiqué du Parti communiste réunionnnais

Témoignages.re / 19 octobre 2011

Dans un communiqué diffusé à la presse, le PCR élève les plus vives protestations suite à l’opération de police qui a entraîné la mort d’un manifestant à Mayotte. Le PCR demande au gouvernement de rétablir d’urgence la paix sociale.

Ce matin à Mamoudzou, la répression du mouvement social à Mayotte a fait un mort.

La responsabilité des gendarmes envoyés à Mayotte par le gouvernement est engagée. Car au moment où le manifestant est décédé durant une opération de répression, il n’y avait aucun trouble à l’ordre public justifiant une telle intervention.

Le Parti Communiste Réunionnais fait part de sa solidarité avec la famille endeuillée, ainsi qu’à ses proches.

Le PCR élève la plus vive protestation contre la méthode utilisée par le gouvernement pour répondre aux justes revendications des Mahorais. C’est justement pour apporter la solidarité aux Mahorais en lutte qu’Elie Hoarau était hier à Mayotte, accompagné par des représentants de la société civile réunionnaise.

Le Parti Communiste Réunionnais demande au gouvernement de respecter son engagement pris à l’occasion de la transformation de la collectivité en département. Les Mahorais sont des citoyens français, ils ont droit à l’égalité.

Le PCR demande au gouvernement de rétablir d’urgence la paix sociale.


Kanalreunion.com