Monde

15,23% de hausse pour le CAC 40

Les spéculateurs saluent le plan d’austérité

Témoignages.re / 2 janvier 2013

Alors que la crise s’est aggravée, les bénéfices des actionnaires du CAC 40 ont augmenté de 15,23% en moyenne. Parmi les raisons de cette hausse, l’application d’un plan d’austérité en France.

Le CAC 40 a bondi de 15,23% en 2012, effaçant quasiment les pertes de l’année précédente. L’indice parisien affiche ainsi la meilleure performance annuelle depuis 2009.

Il y a un an, rares étaient ceux qui tablaient sur une telle progression. Au “jeu” des prévisions, une dizaine de stratégistes et gérants interrogés par “Les Échos” voyaient alors l’indice parisien flirter avec les 3.500 points à la fin 2012. Sur la première partie de l’année, un certain nombre d’investisseurs se sont mis à broyer du noir. Le CAC 40 a d’ailleurs chuté sous les 3.000 points. «  Certains avaient des scénarios de “fin du monde” et d’éclatement de la zone euro » , se souvient Alain Bokobza, responsable de l’allocation d’actifs chez Société Générale.

La Bourse a commencé à se redresser au début de l’été et surtout fin juillet grâce à « l’effet Draghi ». «  Les propos rassurants du banquier central ont éloigné les craintes de risque systémique et permis le rebond estival », rappelle François Duhen, stratégiste chez CM-CIC.

L’apaisement des craintes liées à la politique économique de la France — avec l’élection présidentielle — a d’ailleurs constitué un autre facteur de soutien. « Le gouvernement a fait de la restauration des finances publiques une de ses priorités, rassurant les investisseurs. Cela a d’ailleurs permis de réduire massivement l’écart des taux d’intérêt entre la France et l’Allemagne », souligne le spécialiste.


Kanalreunion.com