Monde

26 milliards d’économies à trouver sur 3 ans

Nouvelle aggravation du plan d’austérité en Italie

Témoignages.re / 10 juillet 2012

La récession économique sera plus grave que prévu en Italie. Le gouvernement compte faire face en réduisant encore les dépenses de l’État, un nouveau plan d’austérité est en marche.

L’économie italienne va se rétracter de quelque 2,0% au lieu des 1,5% prévus jusqu’ici, a indiqué dimanche le gouverneur de la banque centrale italienne, qui a appelé à un « nouvel esprit italien » pour remédier à la crise européenne de la dette.
« Les prévisions montrent de manière convergente que le Produit intérieur brut (PIB) va reculer de quelque 2,0% », a déclaré M. Ignazio Visco dans une interview au “Corriere della Sera”, révisant ainsi à la baisse une précédente prévision. Fin mai, M. Visco avait estimé que la baisse pourrait être contenue autour des 1,5%. « 2012 sera une année négative, mais si la situation ne s’aggrave pas, si les taux d’emprunt baissent, si la solution de la crise est assumée à un niveau européen, nous pourrions voir le bout du tunnel d’ici la fin de l’année », a-t-il souligné.
Ce nouveau plan d’austérité va encore accentuer les difficultés de la population.
Notre confrère "La Tribune" explique que « face à la crise, plus d’un tiers des ménages italiens ont consenti à réduire leurs exigences en matière d’alimentation en 2011, révèle une étude publiée cette semaine par l’Institut de statistique Istat. Pour 65,1% de ces ménages, cela s’est traduit uniquement par des achats en moindre quantité, tandis que 13,3% affirment avoir également diminué la qualité des biens consommés ».
Dans le Sud de l’Italie, cette baisse du pouvoir d’achat a d’importantes conséquences, car l’alimentation pèse pour 25% du budget des familles.


Kanalreunion.com