Monde

50 millions d’Africains pourraient se trouver au chômage d’ici 2040

Catastrophe sociale en préparation

Témoignages.re / 3 juillet 2017

L’Afrique sera confrontée à un déficit de 50 millions d’emplois d’ici à 2040, si les tendances actuelles se poursuivent, dont les conséquences seront de sérieuses implications pour le continent et ses populations, pour la prospérité et la stabilité de plusieurs pays et même pour l’économie et la sécurité mondiales, a averti l’Institut Tony Blair pour le changement global dans un rapport rendu public jeudi dernier.

JPEG - 11.6 ko

Le rapport, intitulé ’Market-based sector development is essential to inclusive growth in Africa’, estime que l’approche favorable à l’environnement, adoptée par de nombreux pays en développement et organisations internationales, ne suffira pas à combler l’écart des 50 millions des futurs chômeurs africains sur les 773 millions des personnes qui seront sur le marché de l’emploi. 

’Ces interventions doivent être complétées par un développement du secteur axé sur le marché politiquement intelligent afin de réussir. Ceci ne sera pas facile. Il faudra une attention et une persévérance des gouvernements et de leurs partenaires pendant de nombreuses années’, ont précisé les auteurs du document.

Par ailleurs, les auteurs du document ont appelé les pays africains à prendre l’exemple du Botswana, de l’Ethiopie et de l’île Maurice qui ont réalisé d’importants progrès au cours des dernières décennies, résultat de convergence de vues des autorités politiques et du secteur privé et des partenaires au développement.


Kanalreunion.com