Monde

6 millions d’euros de la Chine à l’Ile Maurice

Notre région

Céline Tabou / 9 janvier 2011

Le vice-Premier ministre de la République populaire de Chine, Hui Liangyu était en visite à l’île Maurice, du 7 au 9 janvier, dans le cadre de sa tournée africaine, où il se rendra par la suite, en Zambie, en République démocratique du Congo, au Cameroun et au Sénégal.

Accueilli par le ministre mauricien des Affaires étrangères, Arvin Boolell, et l’ambassadrice de Chine à Maurice Bian Yanhua, Hui Liangyu, vice-Premier ministre de la Chine, était accompagné d’une délégation de 27 personnes. En compagnie du directeur de la commission State Ethnic Affaires, Yang Jing, député secrétaire général du conseil d’Etat, Ding Xuedong, du vice-ministre des Affaires étrangères, Zhai Jun, du vice-ministre de l’Agriculture, Niu Dun, et du vice-ministre du Commerce, Chong Quan, Hui Liangyu a rencontré le président de la République, sir Aneerood Jugnauth, puis le Premier ministre Navin Ramgoolam au bâtiment du Trésor. Hier l’après-midi, le leader de l’opposition, Paul Bérenger, a rendu une visite de courtoisie au vice-Premier ministre chinois à l’hôtel Hilton, Flic-en-Flac.

Derrière la diplomatie, des contrats mirobolants

Au cours de cette visite, les discussions entre responsables chinois et mauriciens ont porté sur « l’état des relations politiques et économiques, l’économie mondiale et l’émergence de la Chine et les domaines de coopération qui pourront être développés à l’avenir entre nos deux pays (...) », a indiqué un porte-parole du gouvernement mauricien.
Les deux pays ont des accords de coopération économique de plus de 6 millions d’euros. En plus de la coopération économique, des échanges de savoir devraient être mis en place. Le chef de la délégation chinoise a proposé son aide dans le domaine de l’agriculture, il a indiqué qu’il désirait apporter son soutien à l’Institut national de la biotechnologie.
L’aide chinoise se porte également sur une coopération trilatérale pour le développement de la sécurité alimentaire et les zones économiques spéciales d’Afrique, où des firmes mauriciennes pourront investir.

Réaffirmer les relations avec l’Afrique

Après le discours de Hui Liangyu, Pravind Jugnauth, ministre mauricien des Finances, a tenu à souligner « les excellentes relations qui existent entre la Chine et Maurice. Nous sommes fiers d’être le pays que le vice-Premier Ministre chinois a choisi de visiter en premier dans sa tournée dans plusieurs pays d’Afrique » a indiqué le quotidien "L’Express".
Ce dernier a est « d’avis que la visite du vice-Premier ministre chinois tombe à pic », « parce que la Chine veut réaffirmer ses relations avec l’Afrique » a révélé "L’Express". « Nous n’aurons pas à attendre. Nous avons d’excellentes relations avec l’ambassade de Chine et nous allons discuter avec elle pour voir comment nous pourrons appliquer le don et le prêt prévus par ces accords », a conclut le ministre des Finances.

Céline Tabou


Kanalreunion.com