Monde

70 000 tonnes d’huile d’olive tunisienne importées en Europe

Décision de la Commission européenne

Témoignages.re / 26 janvier 2016

Un plan d’urgence pour importer 70 000 tonnes d’huile d’olive de Tunisie en franchise de droits, dans le but d’aider l’économie tunisienne, particulièrement touchée par des attentats terroristes en 2015, a été soutenu en Commission du commerce international lundi. Pour répondre aux craintes des producteurs européens d’huile d’olive, les députés ont cependant introduit un amendement autorisant à revoir la mesure et à la rectifier à mi-parcours si elle devait nuire à l’économie européenne.

Les députés ont soutenu la mesure exceptionnelle proposée par la Commission européenne par 31 voix pour, 7 voix contre et une abstention.

« Au moment où la Tunisie est confrontée à de très lourdes difficultés, notre commission donne le bon signal : l’Union européenne est aux côtés de la Tunisie, aux côtés des Tunisiens et nous nous proposons d’exercer une solidarité active, réelle, concrète, rapidement avec ces mesures », a déclaré le rapporteur Marielle de Sarnez (ADLE, FR) après le vote.

« Je veux remercier chacune et chacun de nos collègues ; je sais que pour une partie d’entre eux cette question de l’huile d’olive est une question sensible dans différents pays. Je veux les rassurer : l’amendement que nous avons voté à une très large majorité prévoit que si au bout d’un an nous nous rendons compte qu’il y a effectivement un problème, la Commission pourra à ce moment-là prendre des mesures de nature à rectifier le déséquilibre, s’il existe », a-t-elle ajouté.

Si le Parlement dans son ensemble suit la recommandation de la commission du commerce international, un contingent tarifaire à droit nul de 35 000 tonnes par an d’une durée temporaire de deux ans (soit 70 000 tonnes en tout) sera disponible pour les exportations d’huile d’olive de la Tunisie vers l’UE entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2017. Il s’appliquera cependant sans augmenter le volume global d’importations depuis la Tunisie (l’UE réduira les droits sur l’huile d’olive tunisienne déjà exportée dans l’Union).

Les députés de la commission du commerce international ont ajouté une disposition sur l’évaluation à mi-parcours, demandant à la Commission européenne d’évaluer à mi-parcours les conséquences sur le marché européen de l’huile d’olive après l’entrée en vigueur de la mesure, et de prendre des mesures correctives en cas de déséquilibre sur le marché de l’UE.


Kanalreunion.com