Monde

Au moins 147 morts dans l’attaque d’une université au Kenya

Massacre à quelques heures de La Réunion

Témoignages.re / 3 avril 2015

A quelques heures de La Réunion, un nouveau drame lié à la guerre. Au moins 147 personnes, essentiellement des étudiants, ont été tuées jeudi à l’université kényane de Garissa (est) prise d’assaut durant 16 heures par des islamistes somaliens shebab, l’attaque la plus meurtrière au Kenya depuis celle contre l’ambassade américaine en 1998 (213 morts).

Une fusillade nourrie a éclaté entre l’armée kenyane et de présumés militants shabaab qui ont pris d’assaut un campus universitaire dans la ville de Garissa, dans le Nord-est du Kenya, selon des habitants de cette ville joints ce jeudi.

Abdi Fatah, étudiant de l’Université Moi de Garissa, interrogé sur place, a déclaré à la chaîne de télévision locale, KTN, que des hommes armés masqués ont tiré au hasard sur les étudiants qui fuyaient le campus lors de cet assaut mené à l’aube.

La Police a évacué le campus pendant que des agents des services de l’immigration identifiaient les étudiants pour tenter d’isoler les assaillants de ces derniers.

"Il y a eu des tirs nourris. Les hommes armés se sont retranchés dans le Foyer Elgon. Ils tirent sur les étudiants qui prennent la fuite", a déclaré à la PANA Abdi joint au téléphone à Garissa.

L’université compte 815 étudiants, mais seuls 282 ont été décomptés après l’attaque. Des étudiants, au nombre de 195, ont été évacués sains et saufs par l’armée kenyane qui est intervenue.

L’attaque a eu lieu seulement quatre jours après que les universités du pays ont demandé à tout le personnel et aux étudiants de signaler tout colis suspect et tous les problèmes de sécurité.

Il semble qu’il y ait eu des renseignements clairs sur l’imminence d’une attaque, car elle intervient quelques jours après que des ambassades étrangères, dont celles de l’Australie, des Etats-Unis et du Royaume-Uni, ont déconseillé à leurs ressortissants de se rendre au Kenya.


Kanalreunion.com