Monde

Ban Ki-moon plaide pour une plus grande unité au sein de l’ONU

Assemblée générale

Témoignages.re / 24 septembre 2009

L’Assemble générale de l’ONU a débuté mercredi sa session plénière par un appel lancé par le secrétaire général de l’organisation, Ban Ki-moon, pour une unité des pays membres afin de faire face aux multiples crises qui secouent le monde, faisant allusion aux crises alimentaires, énergétiques, à la récession économique et à la grippe porcine.

"Il est temps de redonner un sens au vocable ’unies’ dans le terme Nations unies", a-t-il déclaré, soulignant que les enjeux les plus cruciaux dans le monde ne pourront être résolus que lorsque les pays seront unis au sein des Nations unies.

Selon lui, : "Le moment est venu, si jamais nous devons agir dans un esprit de multilatéralisme renouvelé, pour une action unitaire commune au sein des Nations unies".

Il a également exhorté les pays membres à être "unis en théorie et en pratique".

M. Ban a souligné la nécessité d’une action concertée sur la question du changement climatique et sur le désarmement pour garantir que les populations les plus pauvres du monde seront prises en compte dans les efforts visant à juguler la crise économique mondiale.

"Nous devons agir en faveur de tous les pays et de tous les peuples. Ceci est possible si nous travaillons ensemble. Nous sommes les Nations unies, le meilleur espoir pour l’humanité et c’est le moment d’agir", a ajouté le secrétaire général de l’ONU.

Il a ensuite souligné la nécessité d’examiner la menace que constitue le changement climatique, estimant qu’elle est le plus grand défi auquel l’humanité est confrontée.


Kanalreunion.com