Monde

Barack Obama en Afrique du Sud

Le président des États-Unis chez son premier partenaire commercial du continent

Céline Tabou / 1er juillet 2013

Alors que les incertitudes persistent sur l’état de santé de Nelson Mandela, Barack Obama s’est rendu à Johannesburg, où il a tenu une conférence de presse commune avec le Président Jacob Zuma.

Le président américain avait salué samedi 29 juin le « courage moral » de Nelson Mandela, quelques heures avant avoir rencontré en privé la famille. Lors de ce point presse conjoint avec son homologue sud-africain, Jacob Zuma, Barack Obama a estimé que le premier président noir d’Afrique du Sud était « une source d’inspiration personnelle (...) et une source d’inspiration pour le monde. Le triomphe de Nelson Mandela et de cette nation parle à quelque chose de très profond dans l’esprit humain », a-t-il ajouté.

Entre hommage et business

« Je réaffirme le profond impact de son héritage dans la construction d’une Afrique du Sud libre (...). C’est un héritage que nous devons tous honorer dans nos propres vies », a déclaré Barack Obama à l’issue de ses échanges avec deux des filles et huit des 17 petits-enfants de l’icône mondiale de la liberté et de la réconciliation.

Au cours de cette conférence, Barack Obama a mis en avant le développement économique du pays et souligné le potentiel de l’Afrique du Sud. Le pays de Madiba est le premier marché pour les exportations américaines sur le continent, celles-ci s’élèvent à 7 milliards de dollars.

De son côté, le président sud-africain Jacob Zuma a rappelé que son pays traversait une période de croissance et avait besoin d’investisseurs. Ce dernier a précisé que 600 entreprises américaines étaient implantées en Afrique du Sud où elles emploient environ 150.000 personnes. Les deux parties souhaitent intensifier leurs coopérations.

« Un état critique, mais stable »

Selon les dernières informations communiquées par la présidence sud-africaine, Nelson Mandela est toujours hospitalisé, dans « un état critique, mais stable ». L’état de santé de l’icône mondiale de la réconciliation est un vrai mystère. Hospitalisé depuis le 8 juin pour une nouvelle récidive d’une infection pulmonaire, il est dans un état jugé critique depuis une semaine. « Nous voulons tout ce qui e st bon pour la santé et la sérénité de la famille Mandela », a indiqué Ben Rhodes, conseiller diplomatique.

De son côté, Barack Obama a indiqué : « J’ai exprimé mon espoir que Madiba puise retrouver paix et réconfort dans la présence de ses proches, j’ai aussi exprimé mon soutien de tout cœur à toute la famille qui traverse cette période difficile ».

Le dernier président blanc d’Afrique du Sud, Frederik de Klerk, a déjà annoncé son retour de vacances pour aller au chevet de Mandela. Ce dernier président de l’apartheid (1989-1994) est celui qui a négocié la fin du régime et l’organisation d’élections multiraciales avec Nelson Mandela. Il a ensuite été le vice-président de Nelson Mandela dans le premier gouvernement de l’Afrique du Sud postapartheid de 1994 à 1997.

Céline Tabou

Quelques chiffres

7 milliards de dollars d’exportations des USA vers l’Afrique du Sud

600 entreprises américaines implantées

150.000 travailleurs sud-africains employés par des sociétés des États-Unis
Barack Obama : « Le triomphe de Nelson Mandela et de cette nation parle à quelque chose de très profond dans l’esprit humain »


Kanalreunion.com