Monde

Boeing 777 de Malaysia Airlines : nouveau plan de vol avant la perte de contact

A chaque jour sa révélation…

Témoignages.re / 19 mars 2014

Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu : après l’annonce d’un changement de cap programmé par ordinateur, de nouvelles informations indiquent que cette reprogrammation du plan de vol a eu lieu 12 minutes avant que le co-pilote n’envoie un rassurant « tout va bien, bonne nuit » au contrôle aérien, indique NBC.

JPEG - 174.2 ko

A chaque jour son information nouvelle dans l’enquête sur la disparition du Boeing 777 de Malaysia Airlines avec plus de 200 personnes à son bord.

Hier, c’était l’annonce d’un changement de cap programmé, considéré comme à l’origine du virage vers l’Ouest entamé par le vol MH370 après son décollage.
Cet écart brusque de la route prévue était donc le résultat d’une intervention sur l’ordinateur de bord. Couplé à l’arrêt des systèmes embarqués permettant de repérer l’avion, cet élément avait indiqué que seul une personne au fait de ces technologies pouvait donc entreprendre de telles manœuvres. D’où un resserrement de l’enquête autour des pilotes.

Une thèse avait alors émergé pour éloigner les soupçons, celle d’un incendie à bord. Cela aurait pu expliquer que les pilotes aient choisi de mettre le cap vers l’aéroport le plus proche pouvant accueillir un 777, d’où la reprogrammation de l’itinéraire. Puis ils auraient coupé tous les systèmes électriques sauf l’essentiel afin de déterminer si l’incendie avait pour origine un court-circuit. La limite de cette thèse résidait dans l’absence de SOS, était-ce parce que les pilotes concentraient toute leur attention sur le maintien de l’avion ? Mais des fumées toxiques auraient eu raison de l’équipage et lui aurait fait perdre connaissance, et l’avion aurait ainsi parcouru des milliers de kilomètres avant de tomber faute de carburant.

Cette thèse ne tient plus en fonction du dernier élément dévoilé. La reprogrammation du Flight Management System a eu lieu bien avant le dernier contact radio entre l’équipage et le contrôle au sol. C’est ce fameux message « tout va bien, bonne nuit ». Cette révélation confirme donc que le mystérieux changement de cap a été exécuté dans le cockpit avant que les contrôleurs ne perdent le contact avec le vol 370 de la Malaysia Airlines. Mais cela ne signifie pas nécessairement que cette programmation est suivie d’effet.

Selon Greg Feith, ancien enquêteur à la Sécurité aérienne des Etats-Unis, « quelques pilotes programment un autre plan de vol dans l’éventualité d’un cas d’urgence ». « Nous ne savons pas si cet autre plan de vol avait pour but de revenir à Kuala Lumpur, ou de diriger l’avion sur une autre route que Pékin » sa destination, a dit Greg Feith.

Un radar militaire malaisien a détecté le Boeing 777 de Malaysia Airlines dans le Nord du détroit de Malacca, au Sud de l’île de Phuket en Thaïlande, et dans l’Ouest de la péninsule Malaisienne, soit à des centaines de kilomètres de sa trajectoire prévue.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Bonsoir,
    voici mon observation : Les derniers mots du copilote ont été "Good Night" soit "GN" en version SMS... celui-ci est justement le code pour désigner l’ile Fuvahmulah = (Gn) qui se localise aux Maldives ou le MH370 aurait été apperçu par plusieurs habitants le jour de sa disparition ! ...je crois que cette région (ile) n’est pas incluse dans les zones de recherche... en supplémentaire, il se trouve que sur cette ile, il y a une piste d’atterrissage... Elle aurait peut-être été utilisée pour l’atterrissage ?

    Alors voila mon observation, mais il reste encore biens des questions sans réponses...

    Cordialement,
    J-Francois

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com