Monde

Burkina Faso : la veuve de Thomas Sankara salue « la victoire du peuple »

Blaise Compaoré chassé du pouvoir

Témoignages.re / 4 novembre 2014

La veuve du capitaine Thomas Sankara, chef de la révolution burkinabé, assassiné lors d’un coup d’Etat ayant porté Blaise Compaoré au pouvoir le 15 octobre 1987, s’est réjouie de l’insurrection populaire qui a chassé M. Compaoré après 27 années de règne.

« J’éprouve une immense joie (…) en assistant à la destitution de celui (Blaise Compaoré, ndlr) qui croyait que le Burkina lui appartiendrait éternellement », lit-on dans un communiqué depuis la France, où elle réside depuis la mort de son mari.

Dans ce communiqué, Mme Sankara remercie toutes celles et tous ceux qui ont contribué de loin ou de près, à « éviter le chaos politique » dans lequel M. Compaoré et ses amis voulaient plonger le Burkina.

Le 30 octobre, une marée humaine a pris d’assaut l’Assemblée nationale, où les parlementaires s’apprêtaient à voter une loi qui ouvrirait la voie à Blaise Compaoré pour un nouveau mandat en 2015. La colère de la population a contraint M. Compaoré à démissionner avant de trouver refuge en Côte d’Ivoire.

Le bilan provisoire fait état d’une trentaine de morts, plus d’une centaine de blessés et des biens publics et privés des proches de l’ancien régime vandalisés et pillés.

« Blaise Compaoré n’avait jamais imaginé la mobilisation dont vous avez fait preuve, ce 30 octobre 2014 », a réaffirmé Mme Sankara, appelant les victimes à saisir la justice nationale et internationale pour que Blaise Compaoré réponde de ses actes.

Thomas Sankara et quatorze de ses camarades, tués lors d’un coup d’État le 15 octobre 1987, ont été enterrés au cimetière de Dagnoën à Ouagadougou, sans que leurs familles puissent les identifier. Depuis lors, la justice peine à donner une suite favorable à ce dossier.

Les idées révolutionnaires de Thomas Sankara continuent de guider une grande partie de la population burkinabè, notamment la jeunesse qui représente plus de 60% des 16 millions d’habitants.


Kanalreunion.com