Monde

Condamnation de l’emprisonnement d’un militant anti-esclavagiste en Mauritanie

Biram Dah Abeid

Témoignages.re / 20 janvier 2015

La Présidente de DROI condamne l’emprisonnement de Biram Dah Abeid (Mauritanie) militant anti-esclavagistes en Mauritanie. Suite à la peine d’emprisonnement de M. Biram Dah Abeid, Brahim Biala et Djiby Sow Ramdhane deux ans (il a été libéré sous contrôle judiciaire en Novembre 2014) annoncé le 15 Janvier par un tribunal mauritanien, la Présidente de la sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen a déclaré :

« Il est scandaleux que dans le 21ème siècle protester pacifiquement contre l’esclavage donne toujours lieu à une inculpation en vertu de la loi anti-terrorisme avec emprisonnement en Mauritanie.

Au nom de la sous-commission des droits de l’homme j’appelle à la libération immédiate et inconditionnelle de M. Biram Dah Abeid et les autres militants. J’appelle également les autorités mauritaniennes à faire tout leur possible et à abroger le verdict publié le 15 janvier 2015 contre les partisans anti-esclavagistes et à s’abstenir d’employer la force contre les partisans du mouvement abolitionniste. »

Biram Dah Abeid est le président de l’Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste en Mauritanie (IRA) Le 14 Octobre 2013, il était l’orateur principal de l’audience sur les formes contemporaines d’esclavage dans la région du Sahel organisé par la sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen.

Il a reçu plusieurs prix des droits humains, parmi lesquels le Prix des Nations Unies pour les droits de l’homme (2013) et le Prix Front Line Defenders dans la même année.

La Mauritanie a le pire bilan au monde concernant l’esclavage et est le dernier pays à l’avoir aboli sur papier mais la pratique continue, bien que le nombre exact d’esclaves soient difficile à chiffrer.

Le 18 Décembre, le Parlement européen a adopté une résolution d’urgence sur la Mauritanie, en particulier le cas de Biram Dah Abeid.


Kanalreunion.com