Monde

Débris d’avion à La Réunion : le gouvernement français s’implique

A-t-on retrouvé la trace du Boeing 777, vol MH370 de la Malaysia Airlines ?

Témoignages.re / 30 juillet 2015

Les journalistes sont désormais priés de s’adresser au ministère des Affaires étrangères pour avoir des informations complémentaires au sujet des débris d’avion suspectés d’appartenir au vol MH370 de la Malaysia Airlines, assuré par un Boeing 777 et disparu des écrans radars en mars 2014.

JPEG - 52.9 ko
CNN en direct de Saint-Denis.

Un morceau d’avion suspecté d’appartenir au Boeing 777 du vol MH370 de la Malaysia Airlines a été trouvé sur le littoral de Bois-Rouge, à proximité de Saint-André dans l’Est de La Réunion. Une enquête est en cours.
C’est désormais la communication du ministère français des Affaires étrangères qui sera la source officielle d’informations complémentaires. Cette décision intervient au moment où des équipes de médias extérieurs à La Réunion arrivent dans l’île.

Emotion planétaire

La disparition en mars 2014 du vol MH370 avait suscité une grande émotion. 259 personnes étaient à bord. L’avion s’était totalement volatilisé. Plus d’un an après, toujours aucune trace malgré des semaines de recherches internationales dans l’Est de l’océan Indien.

L’avion avait disparu des écrans radars sur une route à l’opposé de son plan de vol. Des témoins ont dit l’avoir aperçu survoler à basse altitude une île de l’archipel des Maldives, dernière terre avant la base américaine de Diego Garcia. Officiellement, les installations de la plus grande base d’agression des USA outre-mer n’ont rien vu.

Le première "disparition" d’un 777

C’était également la première fois qu’un Boeing 777 était suspecté de s’être écrasé.
Les différentes conclusions des experts interrogés par les médias tendent à conclure que la pièce retrouvée hier appartient bien à un Boeing 777. Le vol de la Malaysia Airlines étant le seul à avoir disparu au-dessus de l’océan Indien, les soupçons se portent donc sur le vol MH370.
La volonté du gouvernement s’impliquer confirment l’importance de ses soupçons. L’affaire prend donc un tournant politique.


Kanalreunion.com