Monde

Depuis hier, le monde vit à crédit

Tout ce que la nature produit en un an consommé en moins de huit mois

Témoignages.re / 21 août 2013

Entre le 1er janvier et hier, l’humanité a consommé tout ce que la Terre peut produire en une année. Depuis hier, le monde puise dans les ressources économisées par les générations précédentes. C’est ce qu’a révélé le World Wide Fund (WWF) dans un communiqué :



JPEG - 32.8 ko
Si les modes de consommation ne changent pas, il faudra l’équivalent des ressources de trois planètes.

« Aujourd’hui, 20 août, est un jour triste et solennel : c’est l’ « Earth Overshoot Day », littéralement « Le Jour du Dépassement Planétaire ». Cette date symbolique signifie concrètement qu’entre le 1er janvier et le 20 août 2013, l’humanité a consommé toutes les ressources naturelles que la Terre pouvait produire en un an. Nous entrons désormais en déficit écologique. En seulement 8 mois, les habitants de la planète ont épuisé les ressources que celle-ci est capable de produire en 1 an.

En 8 mois, l’humanité a épuisé le budget “nature” de l’année

Tous les ans, l’ONG Global Footprint Network calcule le « jour du dépassement »  : le jour où la consommation en ressources naturelles de l’humanité dépasse ce que la planète est capable de produire en un an. Cette date symbolise ainsi un budget disponible épuisé pour l’année.

Pendant très longtemps, la nature a été capable de se régénérer et de compenser la consommation de l’homme : sa biocapacité restait intacte. Depuis environ 30 ans, un seuil critique a été franchi. La consommation de l’homme dépasse désormais ce que la nature est en capacité de fournir en une année en termes de recyclage du CO2 libéré et de production de nouvelles matières premières. L’humanité vit au-dessus de ses moyens.

A partir d’aujourd’hui, et jusqu’à la fin de l’année, l’homme va répondre à ses besoins en épuisant des stocks des ressources naturelles et en accumulant des gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Les Japonais consomment les ressources de 7,1 Japon

Il faudrait 1,5 Terre pour répondre aux besoins d’une population humaine toujours croissante. Et si nous continuons ainsi, nous aurons besoin, bien avant la moitié de ce siècle, de 2 planètes !

Aujourd’hui, plus de 80% de la population mondiale vit dans des pays qui utilisent plus de ressources que ce que permettent les écosystèmes de leur territoire national. On les appelle les pays « débiteurs écologiques ». Ces pays détruisent soit leurs propres ressources naturelles, soit celles des autres. Il faudrait 7,1 Japon pour répondre aux besoins des Japonais. Les Italiens consomment quant à eux l’équivalent de 4 Italie, les Égyptiens 2,4 Égypte et les Français 1,6 France.

Il est possible d’inverser la tendance

Nous ne pouvons plus continuer à creuser cette dette écologique. De nombreuses solutions sont disponibles et permettent de s’attaquer au problème : nouvelles technologies, aménagement urbain, éco-constructions, réforme fiscale écologique, régimes alimentaires moins riches en viande, prise en compte du cycle de vie des produits, etc .

Le GFN et son réseau de partenaires travaillent en collaboration avec les organisations, les gouvernements et les institutions financières partout dans le monde pour faire en sorte que les décisions qu’ils prennent soient alignées avec la réalité écologique. »

Tout s’accélère

AnnéeDate de dépassement des ressources
1993 21 octobre
2003 22 septembre
2013 20 août

Ce tableau montre que plus le temps passe, plus la consommation des ressources produites par la Terre en une année est rapide.


Kanalreunion.com