Monde

Des engagements pour les énergies renouvelables et contre la famine

Retour sur la déclaration finale du G8

Manuel Marchal / 22 mai 2012

La déclaration finale dite de Camp David fixe les orientations que se donnent les membres du G8 d’ici leur prochain Sommet qui aura lieu l’année prochaine en Grande-Bretagne. En voici quelques points.

Les premiers points de la déclaration finale du G8 concernent l’économie mondiale. Les 8 chefs d’État et de gouvernement s’accordent sur l’importance d’une zone euro forte et cohérente. Cela passe par le maintien de la Grèce dans l’euro, affirment-ils.

Le G8 plaide également pour des réformes structurelles, des investissements dans l’éducation et dans des infrastructures, pour augmenter la productivité et la croissance dans les économies des pays les plus industrialisés.

Le G8 soutient également l’établissement d’une protection forte des droits de propriété intellectuelle. Cela passe par exemple par la lutte contre la contrefaçon de produits pharmaceutiques en vente sur Internet.

Autonomie énergétique et alimentaire

Un large point est consacré à l’énergie et au changement climatique. Le G8 soutient la diversification des énergies et la marche vers des sources plus propres. Les 8 chefs d’État et de gouvernement demandent de faciliter l’accès aux énergies propres.

L’effort portant sur l’atténuation du changement climatique doit correspondre à un objectif : limiter la hausse moyenne de la température du globe à 2 degrés au dessus de la moyenne de l’époque pré-industrielle. Ainsi, les membres du G8 soutiennent fortement les conclusions de la dernière Conférence de Durban sur le climat.

Les dirigeants du G8 soutiennent également la lutte pour la sécurité alimentaire. Ils se sont engagés dans la Nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition pour accélérer la diffusion de technologies pouvant permettre de réduire le risque de famines.

M.M.


Kanalreunion.com