Monde

Deux hélicoptères de combat ukrainiens abattus à Slavyansk

Crise en Ukraine

Témoignages.re / 2 mai 2014

Les partisans du fédéralisme ont abattu deux hélicoptères de combat après le déclenchement d’une offensive militaire par Kiev pour reprendre le contrôle de l’Est du pays. Les opérations militaires ukrainiennes sont fermement condamnées par la Russie.

Un peu plus d’une semaine après l’arrivée dans les pays baltes et en Pologne de forces américaines, le gouvernement de Kiev a durci le ton à l’encontre des partisans de la transformation de l’Ukraine en une République fédérale. Le gouvernement a ordonné un assaut militaire contre ceux qu’il considère comme des rebelles. Kiev a annoncé avoir pris d’assaut neuf barrages tenus par les fédéralistes. Dans le même temps, l’armée ukrainienne a essuyé plusieurs pertes.

Ainsi, deux hélicoptères de combat ont été abattus à Slavyansk, tandis qu’un autre de transport de troupe a été endommagé. Selon Kiev, un pilote a été tué tandis qu’un autre a été fait prisonnier. Ce fait est confirmé par le maire de Slavyansk, qui a dit détenir un pilote ukrainien prisonnier.

La Russie a averti l’Ukraine de ne pas s’attaquer aux civils, pour lesquels elle dit avoir de légitimes inquiétudes. Pour sa part, Kiev accuse les partisans du fédéralisme d’être des séparatistes, soutenus par des militaires russes.

Rappelons que sept inspecteurs de l’Organisation de sécurité et de coopération en Europe (OCSE) sont retenus contre leur gré à Slavyansk depuis une semaine. La Russie avait envoyé des émissaires pour négocier la libération de ces inspecteurs, mais l’« opération punitive » lancée par Kiev a détruit tout espoir de discuter, estime Moscou.

Pendant ce temps, à Kramatorsk, autre ville qui échappe au contrôle du pouvoir central, des bus ont été mis en travers de la rue principale pour faire face à une éventuelle attaque de l’armée ukrainienne.


Kanalreunion.com