Monde

Ebola : la Sierra-Leone dénonce l’attitude de la Grande-Bretagne

Témoignages.re / 27 août 2014

Le gouvernement sierra-léonais a exprimé sa déception par rapport à la réponse du Royaume-Uni face à l’épidémie d’Ebola qui sévit dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Le ministre de l’Information, Alhaji Alpha Kanu, a déclaré que la Sierra Leone s’attendait à ce que son ancienne puissance coloniale, le Royaume Uni (RU) mène la lutte contre le virus Ebola comme la Belgique l’a fait en RD Congo.

Intervenant au cours d’une interview à la radio mardi, il a affirmé que la London School of Hygiene et la London School of Tropical Medicine devraient être présentes en Sierra Leone à la place des Centres for Disease Control, et il a déploré qu’on ne les voyait nulle part.

Le ministre a déclaré que les fonds qui avaient été fournis par la communauté internationale pour lutter contre la maladie sont encore en deçà des exigences du gouvernement.

Selon lui, le gouvernement a également besoin d’expertise pour faire face à la maladie.

La Sierra Leone abrite le deuxième plus grand nombre de malades du virus de la maladie d’Ebola (EVD), à savoir, 910 cas, derrière le Liberia et le troisième plus grand nombre de décès, 392, selon l’OMS.

Au total, la maladie a tué 1427 personnes sur 2615 cas dans quatre pays Ouest-africains à savoir la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et le Nigeria.

La maladie a coûté la vie à 624 personnes au Liberia, en Guinée (406), en Sierra Leone (392) et au Nigeria (5).


Kanalreunion.com