Monde

Edward Snowden, Prix Nobel de la paix ?

Candidature proposée par deux députés de la Norvège

C.T. / 31 janvier 2014

Après avoir vu son nom circulé pour le Prix Sakharov pour la liberté de pensée, deux députés norvégiens ont proposé la candidature d’Edward Snowden au prix Nobel de la paix 2014. Ce dernier s’est rendu célèbre suite à ses révélations sur le programme de surveillance de la NSA.

Bard Vegar Solhjell et Snore Vallen, deux membres du parti socialiste norvégien, ont envoyé une lettre au Comité Nobel norvégien dans laquelle ils proposent la candidature d’Edward Snowden au prochain prix Nobel de la paix. Ces derniers ont expliqué à l’Agence France Presse, qu’« il a contribué à révéler le niveau extrême de l’espionnage par des États d’autres États et des citoyens ».

Une nouvelle forme de lutte

Dans leur lettre, les deux parlementaires ont expliqué leur soutien au jeune homme, non pour ses actions de cyber-espion, mais pour « sa volonté d’exposer la nature et les prouesses technologiques de la surveillance moderne ». Edward Swoden avait en juin/juillet 2013 transmis des documents de la NSA, au Washington Post et au Guardian, dévoilant l’existence d’un programme de surveillance appelé « Prism ». Ce programme informatique permettait aux autorités américaines d’examiner les communications numériques de millions de personnes à travers le monde.

Bard Vegar Solhjell a indiqué que « Snowden a contribué à ce que les gens sachent ce qui se passe et à stimuler le débat public » sur la confiance dans l’État de droit, qui est selon ce dernier, « une condition fondamentale de la paix ». Selon les deux députés, ce militantisme a « entraîné le retour de la confiance et la transparence comme principes fondateurs des politiques mondiales de sécurité ».

Des menaces vivaces contre lui

En dépit des nominations que des dirigeants souhaitent lui attribuer, Edward Snowden tente de trouver un pays ou s’exiler, afin d’échapper à la justice américaine, qui l’accuse de trahison. Dans une interview, diffusée dimanche 26 sur la chaîne publique allemande ARD, il a évoqué des « menaces explicites » contre lui de la part des Etats-Unis, tout en assurant malgré tout « très bien » dormir.

Le jeune homme a évoqué les menaces pesant sur lui, notamment un article diffusé par le site d’informations populaires BuzzFeed, intitulé « Des espions américains veulent la mort d’Edward Snowden ». Le quotidien suisse, Le Temps a reprit la traduction allemande de l’ARD, faisant dire à Edward Snowden, « ces gens, et ce sont des fonctionnaires gouvernementaux, ont dit qu’ils aimeraient me mettre une balle dans la tête ou m’empoisonner à la sortie d’un supermarché, pour me voir mourir sous ma douche ».

En dépit, des attaques contre lui, l’ex-consultant de la NSA, peut compter sur la mobilisation citoyenne et nommant le million de signatures récoltées au Brésil, afin de lui permettre de s’exiler dans le pays.

 SaiLin 


Kanalreunion.com