Monde

Élection du pape François : un tournant pour les pays chrétiens

Le monde change

Témoignages.re / 15 mars 2013

Pour la première fois, la direction d’une des institutions religieuses les plus importantes du monde est confiée à un ressortissant d’un pays émergent. Le nouveau pape François 1er est un Argentin.

L’élection mercredi soir d’un pape argentin marque un tournant pour tous les pays chrétiens, et donc aussi pour La Réunion.

En effet, pour la première fois, la direction d’une des plus grandes institutions religieuses du monde passe dans les mains d’un pays émergent, l’Argentine. Le pape n’est donc pas un Européen, et ce résultat a déjoué de nombreux pronostics. Car beaucoup avaient misé sur le retour de la papauté dans le giron de l’Italie, 35 ans après le décès de Jean-Paul 1er.

Mercredi soir place Saint-Pierre à Rome, l’annonce de l’élection de l’archevêque de Buenos Aires a plongé la foule rassemblée dans le silence. Les pèlerins ont compris le changement, le Saint-Siège échappe à l’Europe et plus rien ne sera jamais comme avant.

L’Église catholique a donc fait un choix de rupture. Elle a choisi son dirigeant parmi les pays émergents. Le nouveau pape vient d’Amérique latine, c’est la région du monde où les catholiques sont les plus nombreux. En Afrique, le nombre de catholiques ne cesse d’augmenter, et c’est peut-être de là que sera originaire le successeur de François 1er.

Les dirigeants d’une des plus anciennes institutions du monde se sont donc mis en accord avec la dynamique qui entraine aujourd’hui le monde. C’est un tournant pour les pays chrétiens, et cela démontre qu’il n’existe aucun sanctuaire qui ne puisse être isolé du monde.

Les félicitations du Conseil français du culte musulman

Dans un communiqué diffusé hier, le CFCM adresse tous ses vœux de réussite au nouveau pape.

Le Conseil Français du Culte Musulman adresse à Sa Sainteté le Pape François, ses chaleureuses félicitations et ses sincères vœux de réussite dans la mission qui lui a été confiée à la tête de l’Église Catholique romaine.

Le CFCM exprime, à cette occasion, ses meilleurs vœux aux catholiques du monde entier et de France en particulier pour que ce nouveau pontificat soit source de joie, d’espérance et de confiance.

Le CFCM espère que ce nouveau pontificat soit l’occasion de renforcer et de consolider le dialogue entre toutes les religions et toutes les convictions au service de la justice, de la paix, de la solidarité et de la fraternité dans le Monde.


Kanalreunion.com