Monde

Ellen Johnson Sirleaf, Leymah Gbowee et Tawakkul Karman sont les Prix Nobel de la Paix 2011

Trois femmes honorées par un des Prix les plus prestigieux

Témoignages.re / 8 octobre 2011

Le Prix Nobel de la Paix 2011 a été décerné vendredi à trois femmes, la présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, et deux militantes des droits de l’Homme, la Libérienne Leymah Gbowee et la Yéménite Tawakkul Karman.

Le Comité Nobel a honoré ces trois femmes « pour leur lutte non violente pour la sécurité des femmes et leurs droits à une participation entière dans la construction de la paix ».
Johnson Sirleaf, 72 ans, économiste formée à Harvard, était la première femme élue démocratiquement présidente en Afrique en 2005. Considérée comme une réformatrice et un défenseur de la paix à son arrivée à la tête du Liberia, Johnson Sirleaf est accusée par l’opposition d’acheter des votes en vue de la prochaine Présidentielle et de détourner les fonds publics pour financer sa campagne. Ce que son camp dément.
Le Liberia a été ravagé par des années de guerre civile jusqu’en 2003, et se débat pour maintenir une paix fragile, avec l’aide des soldats de la paix de l’ONU.

Quant à la militante libérienne pour la paix Leymah Gbowee, elle avait créé un groupe de femmes chrétiennes et musulmanes pour faire face aux Seigneurs de guerre. En 2009, son travail avait été déjà salué par le "Profile in Courage Award".

Quant à la Yéménite Tawakul Karman, 32 ans, elle dirige un groupe de défense des droits de l’Homme pour les journalistes, Journalistes femmes sans Chaines. Elle figure parmi les leaders de la contestation au Président Ali Abdullah Saleh.


Kanalreunion.com