Monde

Etats-Unis et Israël quittent l’UNESCO

Nouvelle attaque contre les Nations-Unies

Témoignages.re / 13 octobre 2017

En décidant que quitter l’UNESCO, les États-Unis et Israël continuent de s’isoler.

JPEG - 59.3 ko
Irina Bokova

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi qu’ils se retiraient de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), accusant l’institution d’être « anti-israélienne ». Ils avaient déjà quitté l’organisation entre 1984 et 2003, ils considéraient alors l’UNESCO trop “communiste”, dans un contexte de guerre froide. Depuis 2011, les USA ne réglaient plus leur contribution financière après l’admission de la Palestine à l’UNESCO.

« L’universalité est essentielle à la mission de l’UNESCO pour construire la paix et la sécurité internationales face à la haine et à la violence, par la défense des droits de l’homme et de la dignité humaine », a affirmé Irina Bokova, directrice de l’UNESCO. « C’est une perte pour la famille des Nations Unies. C’est une perte pour le multilatéralisme ».

L’argument des États-Unis et de son allié et de dire que l’UNESCO est anti-israélien. Pourtant, l’UNESCO a engagé des mesures contre l’antisémitisme, justement en partenariat avec les États-Unis. C’est ce que rappelle la directrice de l’UNESCO : « Ensemble, nous avons travaillé avec le regretté Samuel Pisar, Ambassadeur honoraire et envoyé spécial pour l’enseignement de l’Holocauste, afin de partager l’histoire de l’Holocauste pour lutter contre l’antisémitisme et prévenir des génocides, avec la Chaire UNESCO pour l’éducation au génocide au sein de l’Université de Californie du Sud et avec celle consacrée à l’alphabétisation au sein de l’Université de Pennsylvanie ».

Ou encore « nous travaillons avec l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, ndlr) pour produire de nouveaux outils pour les éducateurs contre toutes les formes d’antisémitisme, comme nous l’avons fait pour combattre le racisme anti-musulman dans les écoles ».


Kanalreunion.com