Monde

Éthiopie : des criquets pélerins envahissent Addis-Abeba

Environnement

Témoignages.re / 16 mai 2014

Des essaims de criquets pèlerins en provenance d’Arabie saoudite, en passant par l’Érythrée et le Yémen, ont envahi, jeudi, la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, constituant ainsi, la première grande apparition cette année des criquets pèlerins en Afrique orientale.

Ces essaims de criquets pèlerins auraient pénétré le territoire éthiopien par la ville de Dire Dawa, située à 537 kilomètres d’Addis-Abeba, avant d’atterrir dans la capitale éthiopienne. Ils auraient pris leur départ en Arabie saoudite en destination du continent africain en passant par le Yémen. Une fois arrivée dans la République auto-proclamée du Somaliland, les essaims se sont dispersés à destination de l’Etat régional de Somalie du Jigiga.

Selon l’Organisation mondiale de l’agriculture, les sauterelles auraient eu une reproduction durant leur séjour dans la région et une autre invasion plus importante en nombre et en taille de criquets pourrait affecter la sécurité alimentaire de la Corne de l’Afrique dont les activités des habitants sont essentiellement agricoles.

Des témoignages recueillis auprès des habitants de Addis-Abeba font état de l’invasion des maisons et des haies par les sauterelles.

A ce propos, la chaine de télévision publique éthiopienne (ETV) a diffusé des images d’essaims de criquets se déplaçant dans la capitale, Addis-Abeba.

« Il n’y a aucun dégât enregistré jusqu’ici d’autant plus que nous n’en sommes pas à la période des récoltes », a rassuré un haut fonctionnaire du ministère éthiopien de l’Agriculture.

Selon d’autres responsables du ministère de l’Agriculture, les premières invasions des criquets pèlerins ont été repérées au cours de la moitié du mois de mars dernier et, selon eux, le gouvernement éthiopien, est en train de prendre des dispositions pour des programmes de pulvérisation en utilisant des produits chimiques pour lutter contre ces sauterelles.


Kanalreunion.com