Monde

Forum de la Ticad à Maputo

Notre région

Témoignages.re / 23 août 2017

La capitale mozambicaine, Maputo, va abriter à partir du 24 août, une réunion ministérielle de 48 heures de la conférence internationale de Tokyo sur le développement en Afrique (Ticad) pour discuter de l’état et des perspectives de développement dans le continent africain, y compris les réalisations faites dans ce sens et des opportunités qui se présentent, a déclaré ce mardi, le programme des Nations unies pour le développement (Pnud).

JPEG - 11.6 ko

Cette rencontre est co-organisée par le gouvernement du Japon, le bureau des Nations unies du conseiller spécial en Afrique, le Pnud, la Commission de l’Union africaine et la Banque mondiale, la 12e réunion ministérielle sous l’égide de la Ticad se déroule un an après le VIe sommet sans précédent de Nairobi, au Kenya.

La déclaration du sommet et le plan de mise en œuvre de Nairobi adoptés le 29 août 2016, avaient mis l’accent sur les actions à entreprendre par l’Afrique et ses partenaires afin d’accélérer les progrès en direction des objectifs de développement durable et l’agenda 2063 de l’Union africaine.

Adossées aux deux principes du forum, à savoir la propriété africaine et la coopération internationale, les parties prenantes de la Ticad vont également discuter des risques et des défis dans la réalisation des conclusions de la Ticad VI et vont profiter de la réunion pour s’assurer que le plan de mise en œuvre de Nairobi conduise l’Afrique tout droit vers une croissance inclusive durable.

Selon le Pnud, les points saillants qui seront discutés lors de la rencontre du 24 août seront, entre autres, la présentation des progrès du rapport de Ticad VI par les co-organisateurs, de même que deux sessions plénières sur la transformation économique pour un développement du continent et la promotion de la sécurité humaine et d’une société résiliente.

Le Pnud dévoilera jeudi les conclusions d’une étude innovatrice sur la tendance des inégalités économiques en Afrique subsaharienne.

Le vendredi 25 août, un panel dirigé par le Pnud discutera des approches pouvant permettre de faire face à la montée de la violence extrémiste dans le continent.

Ces deux événements vont être organisés en prélude au prochain exposé à New-York le 7 septembre portant sur ’ le voyage sur l’extrémisme en Afrique - Les facteurs incitatifs et le point de basculement pour le recrutement », une enquête sur l’attirance de l’extrémisme, ses modes et dynamiques de recrutement.

Sont attendus à cette rencontre de New-York, le président du Mozambique, Felipe Jacinto Nyusi, le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono, et Oldeimero Julio Marques Baloi, ministre de la Coopération et des Affaires étrangères du Mozambique.

D’autres invités sont le ministre guinéen des Affaires étrangères, Abdoulaye Mar Dieye, l’administrateur-assistant et directeur du bureau régional en Afrique du Pnud, et M. David Mehdi Hamam, Conseiller spécial des Nations unies en Afrique.


Kanalreunion.com