Monde

Gilbert Diendéré président du CND : « Je n’ai pas de contact avec Blaise Compaoré »

Burkina Faso

Témoignages.re / 17 septembre 2015

Le général de Brigade Gilbert Diendéré, ancien chef d’état-major particulier de l’ancien président, Blaise Compaoré, proclamé président du Conseil national pour la démocratie (CND) a déclaré sur la chaîne de télévision France 24, qu’il n’est pas en contact avec M. Compaoré, en exil depuis sa chute en octobre 2014.

« Je n’ai pas de contact avec Blaise Compaoré (…) jusqu’à présent. Il ne m’a pas appelé, je ne l’ai pas appelé aussi », a dit le général sur la chaîne française.

Selon le nouvel homme fort du Burkina Faso, les raisons de ce coup d’Etat sont, entre autres, « l’adoption de la nouvelle loi électorale », qui exclue les proches de Blaise Compaoré aux élections présidentielle et législatives.

Des militaires ont arrêté, mercredi soir, le président de la transition, son Premier ministre et les membres du gouvernement, le gouvernement et les institutions, avant de mettre en place un Conseil National pour la Démocratie (CND).

« Nous n’allons pas les garder indéfiniment, nous allons les libérer », a rassuré M. Diendéré qui précise aussi qu’il a « le soutien des Forces de défense et de sécurité ».


Kanalreunion.com