Monde

L’Afrique sera le centre de la croissance économique mondiale

Barack Obama confirme que le monde change

Témoignages.re / 26 juillet 2015

Le président américain, Barack Obama, a salué le potentiel de croissance de l’Afrique comme le futur centre de la croissance économique mondiale et a rendu un hommage particulier aux électeurs zimbabwéens pour l’utilisation des innovations technologiques pour l’avancement de la démocratie dans un discours prononcé samedi à Nairobi, au Kenya.

« C’est merveilleux d’être de retour au Kenya », a déclaré le président Obama, avant de s’exprimer en Kiswahili « Niaje Wasee.. Howayuni », ce qui veut dire « salut à tous » en s’adressant aux jeunes entrepreneurs.
« Je suis fier d’être le premier président américain à rendre visite au Kenya et je suis évidemment fier de mon héritage. C’est la raison pour laquelle mon nom est Barack Hussein Obama », a déclaré le président aux délégués du Sommet mondial de l’entrepreneuriat qui s’est ouvert à Nairobi, en grandes pompes.

Le président Obama est arrivé à Nairobi vendredi pour participer à la réunion mondiale sur l’entrepreneuriat qui rassemble des délégués de 120 pays du monde entier.
« Ce continent doit être l’avenir de la croissance mondiale. Le Kenya ouvre la voie. Le Kenya est la plus grande économie d’Afrique de l’Est », a déclaré le président Obama.
Dans le cadre de ce Sommet, le président Obama a annoncé 1 milliard de dollars de nouveaux investissements pour appuyer les femmes entrepreneures en Afrique. Il a également annoncé la mise en place de centres de développement de l’entreprise au Kenya, en Zambie et au Mali, pour promouvoir les femmes dans l’entreprise.

Ces fonds seront utilisés pour appuyer un réseau de 1600 entreprises en Afrique. Le président américain a également annoncé un fonds de 100 millions de dollars pour soutenir 10.000 entreprises à travers le monde.
« L’entrepreneuriat crée de nouveaux moyens de voir le monde, l’entrepreneuriat offre des opportunités. Il est synonyme d’appropriation et d’auto-détermination. L’entrepreneuriat construit des ponts et aide à faire tomber les barrières », a affirmé le président Obama aux délégués.

Après la cérémonie d’ouverture, le président Obama a déposé une gerbe de fleurs sur le site de l’attentat terroriste contre l’ambassade américaine de 1998.
Il a parlé avec passion de la discrimination à l’entreprise basée sur des considérations ethniques et invité les jeunes entrepreneurs à présenter les idées à financer à au moins 200 ambassadeurs spéciaux, en quête d’entrepreneurs potentiels pour les financements disponibles pour relancer les investissements.
« Vous n’avez pas besoin d’avoir un certain nom de famille pour réussir. Il faut des compétences pour diriger une entreprise. C’est encore plus difficile pour les femmes d’avoir accès au financement de l’entreprise », a souligné M. Obama.

Le président Obama, qui a été accueilli avec enthousiasme à son arrivée à Nairobi pour sa première visite en tant que président américain sur la terre de ses ancêtres, a déclaré qu’il souhaitait visiter l’Afrique pour voir plus de personnes sorties de la pauvreté. Cependant, le président kenyan, Uhuru Kenyatta, a déclaré que « l’histoire de la misère de l’Afrique, n’a jamais été vraie ».
Le Kenya est le berceau d’une culture, d’une beauté nationale spectaculaire et d’un peuple merveilleux », a-t-il soutenu, répondant apparemment à un reportage de CNN présentant le Kenya comme un « berceau du terrorisme ». « Nous sommes un peuple brave et résilient », a déclaré le président Kenyatta, faisant allusion à la sortie de son pays de la « brutalité criminelle » du Westgate qui a fait du Kenya « un emblème de l’extrémisme ».


Kanalreunion.com