Monde

L’Architecture africaine de la gouvernance en débat à Alger

Union africaine

Témoignages.re / 3 août 2015

Les travaux de la réunion des groupes de travail de l’Architecture africaine de la gouvernance ont démarré ce dimanche à Alger, en présence de plus de 50 délégués représentant les différents organismes de l’Union africaine qui vont se pencher sur « Le Constitutionalisme et l’Etat de droit » et « Les droits de l’Homme et la Justice transitionnelle ».

Ouvrant les travaux, le président du Conseil constitutionnel algérien, Mourad Medelci, a affirmé que les pays africains refusent désormais tout changement inconstitutionnel et préfèrent les moyens pacifiques pour l’accession au pouvoir, en adoptant l’Architecture africaine de la gouvernance.

Cette architecture a permis la réalisation de « sensibles progrès » dans la stabilité politique connue par les pays du continent où l’élection est devenue le moyen préféré pour exprimer la volonté du peuple et pour assurer l’alternance à la tête des Etats, a-t-il expliqué.

Selon M. Medelci, l’Architecture africaine de la gouvernance prend en compte les spécificités du continent et respecte la souveraineté des Etats, au moment où elle cherche à trouver le meilleur moyen pour réaliser l’intégration africaine.

« L’édification d’un Etat de droit et de la démocratie est devenue aujourd’hui une condition indispensable pour le développement de notre continent », a-t-il ajouté, soulignant que cela est un “défi” que l’Union africaine est en train de relever à travers ses services, structures, outils spécialisés.

Le président du Conseil constitutionnel algérien a indiqué que la mission des deux groupes réunis ce dimanche à Alger est de trouver les meilleurs moyens pour la réalisation des objectifs assignés à l’Architecture africaine de la gouvernance, exprimant sa conviction sur le fait que les pays et organismes qui prennent part à la réunion possèdent les capacités et les méthodes nécessaires pour présenter les meilleures propositions pour faire face aux problèmes auxquels le continent fait face.

Décidée en 2010 lors du 14e Sommet de l’Union africaine, l’Architecture africaine de la gouvernance est une approche politique visant à définir des normes, des institutions et des procédures afin de faciliter une convergence dans la mise en œuvre des politiques et programmes sur la gouvernance, en vue d’une meilleure intégration, signale-t-on.


Kanalreunion.com