Monde

L’Inde rend hommage à Abdul Kalam

Décès de l’ancien président de l’Inde, 7 jours de deuil national

Témoignages.re / 29 juillet 2015

Abdul Kalam, ancien président de l’Inde entre 2001 et 2005, est décédé lundi. Abdul Kalam était un scientifique renommé, considéré comme un des principaux cerveaux du programme spatial indien. Il n’a jamais cessé de lutter pour son pays. À 84 ans, il était sur le front, enseignant chercheur à l’Université de Chennai. Il se déplaçait dans toute l’Inde et avait pour mission de dynamiser les esprits des étudiants, pour qu’ils participent pleinement au développement de l’Inde. Sa disparition a causé une émotion considérable en Inde. Le gouvernement a aussitôt décrété 7 jours de deuil national. Demain, des funérailles nationales auront lieu à Rameswaram, dans l’État du Tamil Nadu, la terre de ses ancêtres.

JPEG - 35.8 ko
Abdul Kalam.

L’ancien président de l’Inde, Abdul Kalam, est décédé lundi après avoir été admis dans un état critique dans un hôpital de Shillong.

Le Docteur Kalam était arrivé à l’Indian Institute of Management (IIM) à 6 heures du matin. Il devait intervenir devant des étudiants de cet institut à 10h40 du matin.
Mais peu après être arrivé à l’IIM de Shillong, il a fait un malaise et il a été admis en urgence dans une clinique située à proximité. Abdul Kalam n’a malheureusement pas survécu.

Abdul Kalam a été le 11e président de la République en Inde. Son mandat avait commencé le 25 juillet 2002 pour se conclure le 25 juillet 2007.

Il était un scientifique renommé, considéré comme un des cerveaux du programme spatial indien. Il était notamment le directeur du projet du premier satellite artificiel indien, lancé en juillet 1980. Cela fit de l’Inde un membre du très fermé club des puissances spatiales.

Sa responsabilité : la jeunesse

Après 20 ans de travail dans le spatial, Abdul Kalam a pris la responsabilité du programme de développement des missiles au moment où l’Inde développait sa bombe atomique.

Président du Conseil de technologie, information, prévision et évaluation (TIFAC), il a dirigé le travail de 500 experts chargé d’élaborer une vision de l’Inde en 2020. Cela a permis de construire une feuille de route pour transformer l’Inde d’actuel pays en voie de développement à un futur pays développé.

À l’âge de 70 ans, il a également été nommé enseignant chercheur à l’Université de Chennai en 2001. Il avait aussi pour but de rencontrer les jeunes chercheurs, afin de leur aider à être des acteurs du développement de l’Inde.

« Enflammer les esprits »

Abdul Kalam est l’auteur de plusieurs livres : « Les ailes de feu », « Inde 2020, une vision pour le nouveau millénaire », « Mon voyage » et « Enflammer les esprits, libérer le pouvoir de l’Inde ».
Le Dr Kalam a été décoré de la Bharat Ratna en 1997.

Le gouvernement a décrété un deuil national de 7 jours en signe de respect envers l’ancien chef de l’État.

Demain, l’Inde célébrera des obsèques nationales en hommage au président défunt. La cérémonie se tiendra à 11 heures dans la ville de Rameswaram, dans l’État du Tamil Nadu. C’est une région qui a fortement contribué au peuplement de La Réunion.
Demain à 8 heures, la dépouille arrivera par avion spécial de l’armée indienne depuis Delhi jusqu’à Maudirai, en compagnie de la famille d’Abdul Kalam.
Les plus hautes autorités du pays seront présentes.


Kanalreunion.com